ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°298 - 22/04/2021

Culture

Rencontre entre Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre de la Culture, et les collectivités locales



Ce jeudi 22 avril 2021 matin, la ministre Roselyne Bachelot a reçu les associations d’élus locaux dans le cadre du Conseil national des territoires pour la culture (CNTC). L’association Villes de France y était représentée par Xavier Bonnefont, maire d’Angoulême et président du Grand Angoulême. L’ordre du jour était particulièrement chargé au regard de l’actualité autour des modalités de sortie de crise sanitaire pour le monde de la culture et de l’avenir des festivals. Le sujet du référencement des offres de proximité dans le cadre du dispositif « Pass Culture » a enfin été abordé. D’ici le 15 mai, il a aussi été annoncé que les Conseils locaux des territoires pour la culture (CLTC) devraient être aussi réunis dans toute la France à la demande de la ministre sur le thème de la reprise culturelle.

Des pistes pour l’ouverture des lieux culturels
La ministre a d’abord esquissé les pistes d’un protocole de reprise, qui pourrait se faire en différentes phases progressives. Elle a confirmé que certains lieux culturels rouvriront à la mi-mai. L'augmentation du nombre de personnes vaccinées permettrait ensuite d'autres réouvertures, et des critères rationnels seraient donc établis prochainement en distinguant les lieux extérieurs et intérieurs. Des travaux sont en cours pour mettre éventuellement en place différentes jauges pour les établissements recevant du public, non circulant et assis ; avant de programmer ensuite un éventuel desserrement de ces mêmes jauges dans un second temps. Dans une étape ultérieure, des possibilités d’organiser des déambulations de rue et des événements dans les centres-villes seraient ouvertes, selon des conditions sanitaires en cours de définition. Lors cette rencontre avec la ministre, il restait encore différentes hypothèses sur l’heure de début du couvre-feu, sur la place des festivals mobilisant des activités en intérieur et en extérieur, et sur les activités artistiques et culturelles, comme celles sur la réouvertures des conservatoires. Les annonces sur ce sujet par le Gouvernement devraient intervenir prochainement au regard de l’évolution de la situation sanitaire. Parmi les différentes réactions des associations d’élus, Xavier Bonnefont a précisé que « Villes de France se tenait à la disposition du ministère de la Culture pour travailler à la réussite des conditions de la reprise », et a renouvelé le souhait de l’association « de développer une approche territorialisée des décisions ». De plus, pour faciliter la reprise progressive de l’activité, il lui a semblé important d’insister sur la nécessité d’accompagner les établissements culturels « aussi longtemps que ces derniers se verront imposer des restrictions concernant leur jauge ». La ministre a fait ensuite état du suivi par l’État des conclusions de la Mission conduite par André Gauron, Conseiller maître honoraire à la Cour des comptes, sur le dispositif de l’année blanche en faveur des intermittents du spectacle.

Des perspectives encore incertaines pour les festivals
A l’occasion de cette séance, la ministre a invité les associations d’élus à approuver une démarche commune entre l’État et les collectivités territoriales pour les festivals en 2021, qui devrait se traduire par un positionnement public commun dans les prochaines semaines. Roselyne Bachelot-Narquin a rappelé l’existence d’un fonds dédié à l’accompagnement des festivals pour tenir compte des contraintes sanitaires (plafonds de jauge, distanciation, protocoles sanitaires en particulier), et permettre de compenser une part importante des déficits d’exploitation lors de la reprise. Ce fonds est doté de 30 M€, dont 20 M€ sont dédiés à la musique et pilotés par le Centre national de la Musique, et 10 M€ sont gérés par les DRAC. Cette initiative a été saluée par Villes de France au cours de cette réunion, même si les moyens apparaissent encore limités au regard des besoin de professionnels concernés. Le maire d’Angoulême a ensuite déclaré que Villes de France avait recensé mi-avril les différentes pratiques et fait le constat d’un renoncement de nombreuses collectivités adhérentes à organiser des événements jusqu’au 15 juillet

 

prochain, ou au mieux le report à plus tard ces événements. Enfin, il a rappelé que « les élus attendent des lignes du Gouvernement et des autorités sanitaires plus claires pour se déterminer. Cette situation est d’autant plus regrettable que les festivals sont un temps fort de la vie culturelle locale chaque année et contribuent à l’objectif de démocratisation culturelle ».

Pass Culture et l’offre culturelle locale
Issu d’une proposition lors de sa campagne présidentielle, le Pass Culture est devenu une mission de service public portée par le ministère de la Culture, en mettant à disposition des jeunes de 18 ans un dispositif favorisant l’accès à la Culture. La ministre a développé les axes issus du rapport sur cette expérimentation remis à la ministre en mars 2021, notamment dans le cadre du confinement. Les associations d’élus ont globalement salué la volonté de développer des partenariats avec le plus grand nombre possible d’acteurs culturels locaux et à proposer des offres à la fois incitative et conviviale puisque l’objectif étant que chaque jeune puisse construire son propre parcours culturel grâce au Pass Culture. La perspective d’un déploiement national, en développant les liens avec les collectivités territoriales en complément du travail des DRAC, s’est révélée fondamentale pour référencer les offres culturelles locales dans les territoires de l’expérimentation, dont la région Bretagne.

n°298

22 Avril 2021

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi