ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°290 - 25/02/2021

Institutions

Les français ont toujours confiance en leurs élus locaux



Le Centre de recherches politiques de Sciencepo (Cevipof), en partenariat avec Opinionway, vient de publier son baromètre annuel de la confiance politique. Évidemment marquée par la crise sanitaire, l’enquête révèle que l’état d’esprit des français est caractérisé par la lassitude et la morosité, au contraire des allemands et des britanniques qui font état d’une certaine sérénité.
Conséquence de la crise sanitaire, les français continuent de faire surtout confiance aux personnels médicaux (85%), aux hôpitaux (81%) et aux scientifiques (75%). A l’inverse les syndicats (32%, malgré une hausse de 5 points par rapport à 2019), les médias (28%), les réseaux sociaux (17%) et les partis politiques (16% / +3pts) ne convainquent pas l’opinion publique.
Concernant la confiance politique, la défiance reste de mise. 80% des français estiment que les responsables politiques ne se préoccupent pas de leur avis et sont déconnectés de la réalité (70%). A la question « quand vous pensez à la politique, pouvez-vous me dire ce que vous éprouvez d’abord ? » 77% des français répondent un mot négatif.
Toutefois, les élus locaux, à commencer par les maires et leurs conseils municipaux, continuent d’être plébiscités avec 64% d’opinions favorables (+4 points par rapport à 2019). Si les institutions politiques les moins plébiscités sont le Gouvernement (35%), l’institution présidentielle (36%) et le Parlement (38%), elles sont tout de même en nette hausse par rapport à l’année dernière.
Selon Bruno Cautrès, politologue au Cevipof, cette hausse du niveau de confiance s’explique par un effet Covid : « Tous ceux qui sont aux commandes sont rétribués en termes de confiance. Cela ne veut pas dire que leur action est validée, mais ils vont bénéficier d’un regain de confiance ».
Sur le fonctionnement démocratique, une majorité des français (55%) estime que celui-ci ne fonctionne « pas très

 

bien ». Un chiffre qu’il convient de comparer aux 70% en décembre 2018 en plein cœur du phénomène des gilets jaunes. Signe de la confiance envers le système démocratique, le moyen d’expression le plus efficace des citoyens pour exercer de l’influence sur les décisions reste le vote pour 54% des français devant le boycott des entreprises (25%) , les manifestations et les grèves (21%).

Retrouvez le baromètre

n°290

25 Fév 2021

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi