ONDES
URBAINES

Ondes moyennes n°393 - 07/11/2007

URBACT II : c’est aussi pour les villes moyennes !


La conférence qui vient de se tenir à Berlin les 5 et 6 novembre, a réuni plus de 400 représentants, de villes, régions et autorités nationales en charge des politiques urbaines.
Cette conférence avait un triple objet : clôturer le programme Urban, tirer les conclusions de la première phase du programme Urbact I (2002–2007) et préparer l’engagement de la seconde phase Urbact II (2007-2013). Elle a été aussi l’occasion de traiter de l’évolution de la question urbaine dans l’agenda européen ainsi que de la prise en compte par les villes des politiques européennes.
Accueillis par les autorités allemandes, les participants ont entendu Christine Boutin, ministre du Logement et de la Ville, exprimer la fierté de la France d’avoir été confirmée dans son rôle d’autorité de gestion du programme Urbact et Danuta Hübner, commissaire européen en charge de la politique régionale, souligner l’intérêt de ce programme permettant aux villes européennes quelqu’en soit la taille, d’échanger leurs expériences et de capitaliser les bonnes pratiques.
Si le programme Urbact II a été approuvé le 2 octobre par la Commission, le document technique qui précise les modalités de sa mise en œuvre ne devrait l’être qu’à la fin de novembre. Après cette période d’approbation, un appel à proposition pour la création de « réseaux » ou de « groupes de travail » sera lancé. Les délais de réponse seront courts (vers le 15 février 2008).
Je souhaite que les villes moyennes françaises soient nombreuses à faire acte de candidature et se joignent à la vingtaine de réseaux qui vont être créés dès 2008, dans le cadre du programme Urbact II, sur des thématiques relevant de l’initiative des régions actrices du changement écono-mique dont les axes prioritaires sont :  des villes moteurs de la croissance et de la création d’emploi, des villes attractives et moteurs de cohésion sociale. A Berlin, des villes ont d’ores et déjà fait savoir qu’elles recherchaient des partenaires pour travailler sur de nombreux thèmes, tels la ville et l’économie de la connaissance,  l’intégration sociale dans ses diverses dimensions qu’il s’agisse des femmes, de l’accès aux droits, du vieillissement de la population …, la gouvernance et la planification urbaine, les nouvelles modalités financières pour encourager le développement des activités, la question foncière et l’étalement urbain, la synergie entre la politique de l’environnement et la politique économique, la politique de l’habitat à l’échelon de l’agglomération...
Ce ne sont que de premiers souhaits qui vont s’affiner d’ici la fin de l’année pour aboutir à des premières propositions en février. Le champ est largement ouvert.
Le secrétariat d’Urbact II est désormais porté entièrement par l’Institut des Villes. En tant que président de ce GIP, je vais personnellement siéger au « Comité de suivi du programme » qui réunit l’ensemble des représentants des Etats de l’UE ainsi que de la Suisse et de la Norvège qui ont souhaité être associées à ces travaux, et la Commission. Je ne manquerai pas de revenir sur les perspectives de ce programme et je veillerai, même si la langue officielle du programme est l’anglais à ce qu’un maximum d’informations sur le site soit rédigé dans notre langue.

                                                                    Bruno Bourg-Broc
                                                                    Maire de Châlons-en-Champagne
                                                                    Président de la FMVM

n°393

07 Nov 2007

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi