ONDES
URBAINES

Ondes moyennes n°444 - 10/12/2008

Europe

Présidence française de l'Union européenne (suite) - "Forum des Villes" à Montpellier


La présidence française assure le suivi de « L’Agenda territorial « et de la « Charte de Leipzig  pour un développement urbain durable ». À ce titre, elle a proposé aux autres Etats de l’UE une série d’action, telle l’adoption d’un « référentiel de la ville durable », fondé sur des critères techniques et des indicateurs opérationnels caractérisant la ville durable.

Objectifs
En adoptant, en mai 2007, la Charte de Leipzig, les États de l'UE ont reconnu l'importance des enjeux urbains dans la poursuite des grands objectifs du développement durable. Dans le cadre de sa présidence, la France a souhaité faire avancer cette démarche commune à travers une « réunion des ministres européens en charge du logement, du développement urbain et de la cohésion à Marseille » (voir page 3) puis l'organisation d'un (Forum des villes), qui s’est tenu à Montpellier les 2 et 3 décembre. Dans son discours d’introduction, Christine Boutin a évoqué la nécessité d’insister sur le volet social de la Charte de Leipzig. Elle s’est félicitée de la décision de la Commission européenne, qui préconise d’accorder 1,8 milliard d’euros à l’échelle européenne en faveur de l’emploi et du soutien aux personnes en difficulté, en particulier en zone urbaine, dans le cadre du Fonds social européen, dans le cadre d’un plan de relance pour la croissance et l’emploi.

Boîte à idées
Plusieurs centaines d'acteurs européens des politiques urbaines (élus, experts, responsables socio-économiques et associatifs) ont échangé et débattu au cours de ces deux journées de Forum  sur :
  - les moyens propres à promouvoir la ville durable et solidaire et le développement urbain intégré,
  - l'élaboration d'outils, de méthodes et d'indicateurs permettant de favoriser la mise en œuvre de ces politiques et d'en mesurer les progrès,
   - et sur la possibilité d'établir les termes d'un référentiel d'action partagé de la ville durable et solidaire.
Douze tables rondes ont été ainsi proposées, regroupées en deux sessions. La première s'est attaché aux politiques propres à rendre la ville " accessible à tous ". Puis, la seconde a été consacrée aux outils et aux démarches innovants au service d'une approche intégrée du développement urbain.
À l’issue des réflexions menées en ateliers, une synthèse des débats a été proposée par Bruno Bourg-Broc, président de l’Institut des Villes. Il a rappelé que « les équilibres écologiques planétaires sont tributaires de ce qui se passe dans chaque agglomération. Les villes sont devenues des acteurs incontournables de toute démarche concrète et réaliste de développement durable. C'est là que se joue pour l'essentiel notre capacité à économiser l'énergie et à réduire les émissions de gaz à effet de serre. C'est aussi là que se joue désormais la capacité d'intégration sociale et l'avenir même de la société européenne. »
Dans son discours de clôture des débats, Fabela Amara, secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville a, quant à elle, insisté sur le rôle des élus dans la réussite de la mise en œuvre de la ville durable et solidaire au quotidien.

Vers un « référentiel »
Cet échange de « bonnes pratiques » a permis d’amorcer une réflexion collective sur un «référentiel de la ville durable et solidaire », qui ne sera pas une norme contraignante mais plutôt un recueil d’indicateurs et d’expériences incitant les villes à progresser, chacune selon ses spécificités propres. Les Etats membres de l’Union européenne, les collectivités locales, les institutions européennes et les représentants de la société civile bâtiront ce référentiel ensemble en 2009 pour aboutir au premier semestre 2010 sous présidence espagnole de l’Union européenne.   

n°444

10 Déc 2008

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi