ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°184 - 18/07/2018

Europe

Conférence nationale des territoires : Villes de France témoigne des opportunités de la politique de cohésion


Le 12 juillet dernier, à l’occasion de la Conférence nationale des territoires consacrée à l’Europe et à la cohésion, Villes de France est intervenue par la voix de sa présidente Caroline Cayeux, maire de Beauvais et par celle de Frédérique Macarez, maire de Saint-Quentin.
Innovation, économie du futur : une Europe qui accompagne
Frédérique Macarez est revenue sur le caractère essentiel des politiques liées à l’innovation et à l’enseignement supérieur pour redynamiser l’économie locale dans des bassins de vie ayant souffert de la désindustrialisation. Pour l’élue quentinoise, l’écosystème local doit être mobilisé avec les industries, les universités, le rectorat. Les collectivités ont besoin de l’Union européenne pour accompagner ces politiques de redynamisation. Elle évoque les avancées faites à Saint-Quentin sur le concept de « robot numérique » et d’industrie du futur. La collectivité a développé une dynamique de nouvelles formations d’excellence correspondant aux nouveaux métiers émergents notamment sur le numérique.
Des transitions numériques qui s’appuient sur l’Europe
Caroline Cayeux est quant à elle intervenue sur le rôle des territoires dans la transition numérique et sur la place de l’Union européenne et de la politique de cohésion pour appuyer les collectivités. La politique de cohésion doit permettre aux territoires d’innover et de se développer alors même qu’ils s’avèrent inégalement armés face aux défis de la mondialisation. La transition numérique est à la croisée des compétences des autorités locales que ce soit l’administration, la mobilité ou encore l’attractivité économique. L’Union Européenne est un facilitateur d’une transition réussie via des financements de projets et la mise en place de projets en communs. A l’image du plan Action Cœur de villes, qui s’appuie sur le dispositif Wifi4EU, actuellement enroué mais qui permettra l’implantation de spots wifi, les fonds européens doivent se construire à partir des projets innovants de territoire.

n°184

18 Juil 2018

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Jonathan Gainche

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel

Secrétariat
Anissa Ghaidi