ONDES
URBAINES

Ondes moyennes n°527 - 13/10/2010

Avis du Comité des Régions de l’UE Politique de cohésion


La stratégie de Lisbonne arrive à échéance à la fin de l'année 2010. La nouvelle stratégie 
« Europe 2020 » sera centrée sur trois axes : l'importance de l'innovation avec des politiques encourageant la recherche et les projets communs,  l'augmentation du taux d'emplois, une croissance plus verte.
En réponse à la demande formulée par la Commission européenne, le Comité des Régions vient donc d'adopter un avis, qui considère que la politique de cohésion et la nouvelle stratégie "vont de pair", tout en préconisant que la première reste une politique à part entière, dont les objectifs ont d'ailleurs été définis par le traité UE. Les membres du CdR insistent également pour que les initiatives "Europe 2020" n'entraînent pas une augmentation de la « paperasserie pour les villes et les régions ». 
Selon l’avis du Comité des régions, « la politique de cohésion de l'UE jouera un rôle clé dans la transposition des objectifs de la stratégie Europe 2020 sur le terrain. Sa principale finalité demeure toutefois de combler les écarts entre les régions ». En associant tous les niveaux de gouvernement, la politique de cohésion constitue un exemple pour les pactes territoriaux destinés à mettre en œuvre la nouvelle stratégie, affirme un avis adopté aujourd'hui par le Comité des régions à l'occasion de sa session plénière à Bruxelles. Le rapporteur du Comité des Régions, Michael Schneider, a prévenu également du danger d'une multiplication des programmes sectoriels de financement de l'UE et insiste sur la nécessité de maintenir le Fonds social européen dans le périmètre de la politique de cohésion.

Pour en savoir plus : http://www.cor.europa.eu/

n°527

13 Oct 2010

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi