ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°269 - 10/09/2020

Attractivité

La Relance dans les villes moyennes lors de la rencontre « Action Cœur de Ville »



La 3ème « Rencontre nationale Action Cœur de Ville » s’est tenue le 8 septembre 2020 en présence de près de 400 participants venus à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine à l’invitation du ministère de la Cohésion des territoires et de l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT), présidée par Caroline Cayeux. Cette « Rencontre nationale » était organisée spécialement à l’intention des bénéficiaires du programme national Action Cœur de Ville (ACV), avec la participation de nombreux membres du Gouvernement (Roselyne Bachelot, ministre de la Culture en ouverture ; Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique ; Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du logement ; Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l’Industrie, et bien sûr Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales). Les financeurs (Banque des territoires, Anah, Action Logement), les opérateurs et les architectes reconnus comme des personnalités ont aussi marqué cette journée de travail par leurs présentations remarquées. De nombreux maires membres de Villes de France sont aussi intervenus lors des différentes tables-rondes, notamment Philippe Buisson, maire de Libourne ; Frédérique Macarez, maire de Saint-Quentin ; Jérôme Baloge, maire de Niort ; Patrick de Carolis, maire d’Arles ; Isabelle le Callennec, maire de Vitré ; Jean-François Debat, maire de Bourg-en-Bresse ; Marie-Hélène Thoraval, maire de Romans-sur-Isère. Ces élus ont témoigné de leurs expériences locales au cours de cette journée qui avait pour thématique d’actualité : « Relance et résilience ». Le Baromètre des Territoires 2020 de Villes de France avec la Banque des Territoires et l’ANCT a aussi été présenté Jérôme Fourquet de l’IFOP (voir notre article dédié dans ce numéro d’Ondes Urbaines). En clôture de cette journée, la ministre Jacqueline Gourault a annoncé en particulier quelques chiffres marquants : 1,5 milliard d’euros a déjà été mobilisé pour la programme mi-2020, et plus de cinq milliards le seront sur l’ensemble du quinquennat. Elle a précisé que de nombreuses Opérations de Revitalisation des Territoires (ORT) ont été engagées : 174 déjà signées par 146 villes et plus de 200 devraient l’être d’ici la fin de l’année. Elle a annoncé un milliard de dotations supplémentaires pour : « accompagner les villes sur le soutiens aux commerces, particulièrement éprouvés par la crise du COVID en créant des foncières commerciales, accompagner le recrutement de managers de centre-ville, accélérer la digitalisation des commerces et le développement des circuits-courts ; réaliser les projets de requalification des centres-villes ; soutenir la rénovation thermique des équipements publics (notamment des écoles) ; et débloquer des opérations de rénovation urbaines grâce à la mise en place du fonds friches de 300 millions d’euros dédiés ». Enfin, la ministre a tracé aussi les grandes lignes de la stratégie à venir pour le programme : « adapter l’action de l’État aux réalités et spécificités territoriales pour mener des projets propres aux territoires ; renforcer la boîte à outils à disposition des collectivités pour mener à bien ces projets ; et mettre concrètement en œuvre zéro artificialisation nette au sein des territoires, avec notamment la création prochaine des ORT vertes ».

Retrouver ici les vidéos de la journée (réalisées par l’ANCT)

 

 

n°269

10 Sept 2020

2



Partager sur :

Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, sénateur-maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédactrice en chef
Jonathan Gainche

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel

Secrétariat
Anissa Ghaidi