ONDES
URBAINES

Ondes moyennes n°684 - 26/02/2014

Commerce

Le boom du commerce en ligne


De la réservation de voyages et de chambres d’hôtel à la commande en ligne de produits de grande consommation (informatique, biens culturels, téléphonie, meubles, électroménager, équipement de la personne, produits alimentaires), Internet a révolutionné les pratiques d’achat des particuliers.
Dans sa collection Insee Première, l’Institut de la statistique et des études économiques estime que 57 % de la population âgée de 16 à 74 ans a réalisé en 2012 des achats sur Internet dans l’année, contre 40 % en 2008. Un chiffre supérieur à la moyenne de l’Europe (44 % dans 28 États) mais en dessous de la Suède (74%), du Danemark, du Royaume-Uni (73%) et de l’Allemagne (65%).

 

53 milliards d’euros de ventes web
Les ventes de biens ou services à des particuliers via un site web par des entreprises installées en France, sont principalement réalisées par celles occupant au moins dix personnes (soit 13 000 entreprises, c’est-à-dire 7 % des entreprises de cette taille).
En 2012, elles ont réalisé 46,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires par des ventes en ligne (sur un total de 52,7 milliards d’euros), en hausse de 37 % par rapport à 2008.
Les entreprises des services et celles du commerce de détail ont alimenté cette hausse, avec une progression de leurs ventes en ligne de respectivement + 70 % et + 87 % sur la période.
Le commerce de détail domine
Les entreprises d’au moins dix personnes installées en France et qui font du commerce électronique appartiennent principalement aux secteurs du commerce (40 % d’entre elles) et des services (44 %).
Si une société sur dix appartient au commerce de détail, ce secteur représente une société e-commerçante sur quatre et un quart du montant total des ventes web de biens et de services. De même, les services d’hébergement (hôtels, camping, autres hébergements touristiques, soit 3 % des entreprises installées en France) rassemblent à eux seuls 22 % des entreprises du commerce électronique.
Le secteur de l’information et de la communication pèse relativement moins en nombre d’entreprises e-commerçantes (7 %), mais contribue pour 17 % au total des ventes web (dont respectivement 4 % et 2 % pour l’édition). Il en va de même pour les transports (3 % des entreprises e-commerçantes et 15 % du total des ventes électroniques), les voyages faisant partie des produits les plus achetés en ligne par les ménages.
Hébergement : la moitié des sociétés présentes sur Internet
La moitié du chiffre d’affaires du commerce de détail ou encore des secteurs de l’information et de la communication est générée par des entreprises présentes sur Internet et utilisant éventuellement d’autres canaux de vente.
Dans le secteur de l’hébergement, plus de la moitié des sociétés sont présentes sur Internet et réalisent 69 % du chiffre d’affaires du secteur (tous circuits de vente compris). De même, dans le transport aérien, un quart des sociétés exerce une activité de vente web et celles-ci génèrent 70 % du chiffre d’affaires du secteur (également tous circuits de vente compris).
Importance des « pure-players »
Les « pure-players » - entreprises de ventes à distance qui exercent leur activité presque uniquement en ligne - dominent le commerce de détail par Internet : en 2011, elles représentaient 57,5 % des entreprises engagées dans la vente en ligne et réalisent 51,6 % de leurs ventes. Profitant de l’essor d’Internet durant les années 2000, elles ont doublé leur part de marché entre 2003 et 2011. En 2011, près de la moitié des « pure-players » ont moins de quatre ans d’existence.

n°684

26 Fév 2014

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi