ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°249 - 19/03/2020

Initiative en ligne

Retour d’expérience de Beauvais sur la mobilité bioGNV



Dans la collection « Cahiers des solutions locales », Villes de France et GRDF ont élaboré un cahier consacré à la mobilité au bioGNV. Le territoire de Beauvais a transmis son retour d’expérience.

Initiative du projet, périmètre géographique et usages actuels, perspectives
La ville, alors Autorité Organisatrice des Transports (AOT) sur son territoire et propriétaire des bus, a saisi l'opportunité des avancées technologiques et s'est tournée vers le GNV dans le cadre des achats de bus. Cette orientation a été conservée par l'agglomération du Beauvaisis (créée en 2004 et AOT dès lors) avec l'acquisition chaque année de deux bus GNV pendant 11 ans. En parallèle, la communauté d'agglomération du Beauvaisis a construit une station de compression de gaz GNV dans la zone de Pinçonlieu, livrée en 2006. Cette station alors équipée de deux bornes de remplissage rapide à destination des bennes à ordures ménagères et véhicules de service de la ville et de l'agglomération, a été étendue en 2013 avec un système de flexibles permettant le remplissage lent des bus sur le dépôt installé sur le terrain jouxtant la station GNV. En juillet 2019, l'agglomération du Beauvaisis a réceptionné 4 nouveaux bus fonctionnant au GNV en cohérence avec le plan de renouvellement du parc bus acté en octobre 2017 qui a pour objectif à terme un parc bi-motorisation électrique / GNV. En parallèle, le service public de ramassage des déchets ménagers utilise des bennes GNV depuis 2005. Aujourd'hui 50% de la flotte fonctionne au GNV.

Méthode, grandes étapes, parties prenantes et calendrier
Pour la construction de la station GNV, la Communauté d’Agglomération du Beauvaisis (C.A.B) a été accompagnée par un assistant à maîtrise d'ouvrage spécialisé dans la construction d'infrastructures. L'exploitation et la maintenance de la station GNV est depuis 2006 confiée à un prestataire privé par voie de consultation publique. La station GNV est ouverte à des clients identifiés (exploitant du réseau de bus, exploitant du service de ramassage des déchets, ville de Beauvais et communauté d'agglomération du Beauvaisis).

Impacts et financements
Les impacts du GNV pour l'agglomération du Beauvaisis sont positifs : en cohérence avec la démarche développement durable et la diminution des rejets, la construction de cet équipement communautaire a permis de fiabiliser la politique vertueuse de la collectivité en matière d'acquisition des véhicules de service ou dans les programmes d'acquisition du matériel de transport urbain et de ramassage des déchets ménagers. En tant que propriétaire de l'équipement, la collectivité peut imposer le mode d'énergie des véhicules dédiés au service public. Elle est ainsi indépendante de toute démarche, pression, « blocage » de prestataires possiblement hostiles à cette énergie. Aujourd'hui, l'agglomération du Beauvaisis se réjouit d'être propriétaire de la station GNV : cet équipement pourrait en effet s'adapter à de nouvelles technologies telles que le biogaz ou la méthanisation. La CAB a été subventionnée par l'ADEME et par le Département de l'Oise au titre de la construction de la station GNV.

 



Bilan, retour d’expérience et conseils aux autres collectivités
La station GNV de la CAB est dimensionnée à l'activité présente à ce jour sur le site. Néanmoins il faut conserver une vision d'avenir et du futur : maintien ou développement de flottes au GNV, ouverture de la station au grand public, etc. La politique actuelle de renouvellement des véhicules (bus et bennes) permet d'assurer l'équilibre et l'activité de cet équipement. Madame la Présidente a cependant acté la présence de cet équipement en validant le programme à long terme de renouvellement des flottes bus et bennes en GNV afin d'y maintenir l'activité. Les conseils que pourrait promulguer l'agglomération du Beauvaisis sont :
 - la nécessité de dimensionner la capacité de la station GNV à l'activité actuelle et aux projets à venir avant de "sauter le pas" d'une construction,
 - avoir une vision d'avenir et de développement durable des infrastructures et des équipements,
 - oser ouvrir la réflexion à d'autres énergies durables.

n°249

18 Mars 2020

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel

Secrétariat
Anissa Ghaidi