ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°132 - 17/05/2017

Institutions

Edouard Philippe nommé Premier ministre


Comme cela était attendu, Edouard Philippe, député (LR) de Seine-Maritime, maire du Havre, a été nommé Premier ministre ce lundi par le président de la République. Il sera le 22ème Premier ministre depuis 1958 (Jacques Chirac ayant été nommé deux fois à Matignon). Edouard Philippe a expliqué être « en train de constituer un gouvernement, un gouvernement rassembleur de compétences », qu’il proposera à Emmanuel Macron, et dont les noms devraient être connu le 17 mai, après un examen de leur situation fiscale et des conflits d’intérêts potentiels.
Dépasser les clivages
Le nouveau Premier ministre, Edouard Philippe, est longuement intervenu sur TF1, quelques heures après sa nomination à Matignon, en mettant en avant l'exemple des maires pour expliquer la démarche d'un gouvernement qu'il espère porteur d'une « recomposition politique ». Il a en effet déclaré à cette occasion : « Je crois qu’il est très signifiant que dans l’appel qui a été signé par toute une série d’élus de droite et du centre, il y ait un grand nombre de maires. Parce que les maires, et je peux vous en parler car je suis maire du Havre, ils sont très souvent dans cette logique. Ils travaillent avec d’autres maires qui ne sont pas de leur parti politique. Et ça ne veut pas dire qu’ils sont d’accord sur tout mais ils arrivent à définir un projet d’intérêt général et à le mettre en œuvre ». Le Premier ministre Edouard Philippe a aussi précisé : « Posez-vous la question de savoir pourquoi les maires sont les élus les plus populaires. C’est parce que justement ils arrivent à dépasser les clivages partisans, qui sont importants, mais ne sont jamais décisifs au service de la France ». 
Premiers noms pour le cabinet du Premier Ministre
Les premières nominations au cabinet du nouveau premier ministre Édouard Philippe ont été publiées mardi 16 mai au Journal officiel. Le Premier Ministre a nommé au poste de directeur de cabinet l’un de ses condisciples de la promotion Marc Bloch de l’ENA (1997), Benoît Ribadeau-Dumas. Ce dernier était jusqu’à sa nomination le Directeur Général de Zodiac Aerosystems. Notons notamment dans sa biographie qu’il avait été membre du cabinet de Jean-Pierre Raffarin à Matignon, comme conseiller technique chargé de la Réforme de l’Etat et de la décentralisation (2002-2004). Sont également nommés au cabinet du premier ministre, selon l’arrêté publié au Journal officiel, Anne Clerc, chef de cabinet – elle aussi membre du cabinet Raffarin en 2004 – le général de corps d’armée François Lecointre, chef du cabinet militaire, et enfin Nolwenn Chouffot, chargée de mission auprès du directeur de cabinet.
Les ministres soumis à l’examen préalable de la HAPTV et des services fiscaux
Le 16 mai, un communiqué de l’Elysée, précise en milieu d’après-midi que « conformément à ses engagements de moraliser la vie publique, le Président de la République, en lien avec le Premier ministre, a souhaité introduire un temps de vérification afin que la direction générale des Finances publiques et la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique puissent réaliser « les diligences nécessaires ». Les futurs ministres feront « l’objet d’une première vérification de leur situation fiscale, alors que la loi prévoit que cette vérification ne s’opère qu’après leur nomination », comme d’un examen sur les « conflits d’intérêts » potentiels. Il est en outre rappelé dans ce communiqué que « les ministres devront signer un engagement sur l’honneur d’intégrité et de moralité selon lequel ils ne sont pas engagés dans des activités contraires à la loi ou à la probité. Ils déclareront au Premier ministre l’ensemble des intérêts qu’ils ont eu à connaître, au-delà de la période de cinq ans prévue par la loi, afin de prévenir tous les risques de conflits d’intérêts dans l’exercice de leur mission gouvernementale. Ils s’engageront à exercer leur fonction gouvernementale de manière irréprochable ». La semaine prochaine, Ondes Urbaines reviendra plus précisément sur la composition du Gouvernement et sur les décrets relatifs aux attributions des compétences, dans son prochain numéro. L’association Villes de France s’adressera à l’ensemble des ministres dont les missions concernent les collectivités territoriales afin de présenter ses priorités et ses attentes.

 

 

n°132

17 Mai 2017

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, sénateur-maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédactrice en chef
Nicole Gibourdel

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Nicolas Trouvé

Secrétariat
Anissa Ghaidi