ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°116 - 25/01/2017

Education - Sécurité

Bilan actuel sur la sécurité dans les équipements scolaires


En août 2016, le gouvernement a pris des mesures pour sécuriser les écoles, collèges et lycées, autour d’un triple objectif : anticiper, sécuriser, savoir réagir. Un fonds de 50 millions d’euros avait été mis à disposition des collectivités, essentiellement pour les écoles primaires. 130 référents-sûretés et plus de 2000 correspondants « gendarmerie-police/ sécurité école » ont été déployés afin d’identifier les travaux nécessaires dans les établissements et d’accompagner les collectivités. Un bilan d’étape réalisé par le ministère de l’Education et le ministère de l’Intérieur a été rendu publique mi-janvier.
Déblocage de fonds et formations
Parmi les résultats, 13 millions du fonds sont déjà engagés et les bénéficiaires sont à 90% des écoles primaires, dans plus de 60 départements. Les collectivités peuvent toujours déposer des dossiers auprès des préfectures afin de bénéficier du fonds.
Les ministères ambitionnent que l’ensemble des élèves de troisième et des collégiens et lycéens titulaires d’un mandat soient formés ou aient suivis une initiation aux pratiques de premiers secours d’ici à la fin de cette année scolaire. Dans le même temps, 70% des personnels d’encadrement de haut niveau ont reçu une formation à la gestion de crise. Les ministères informent que d’ici au 31 mars, tous les recteurs et leurs équipes seront formés.
Dispositifs de sécurité intérieure
Les ministères concluent également à une bonne mise à jour des plans particuliers de mise en sûreté (PPMS) ainsi que des diagnostics de sécurité. 92% des établissements ont réalisé un exercice de sécurité. En outre, toutes les académies ont acquis un outil « alerte-SMS » pour informer les chefs d’établissements et les directeurs d’école. Des dispositifs dissuasifs par la présence de forces de sécurité intérieure aux moments les plus importants de la journée ont été mis en place avec des patrouilles et une réserve immédiate. Les recteurs ont tous choisi leurs correspondants « éducation nationale » pour assister aux cellules de crise des préfectures. En outre, comme cela avait été prévu, un groupe d’expert associant les différents échelons de collectivités a se réunit fréquemment et devrait produire un guide pour les maires.
En savoir plus.

 

n°116

25 Jan 2017

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Président : Gil Avérous, maire de Châteauroux et président de la CA de Châteauroux Métropole

Directeur de la publication
Monsieur Jean-François Debat, Maire de Châteauroux et président de la CA de Châteauroux Métropole

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi