ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°321 - 10/11/2021

Fonction publique territoriale

Découvrir l’étude « Repenser la santé au travail et les organisations à l’aune de la Covid-19 » de la MNT



Réalisée par cinq élèves administrateurs territoriaux à l’INET dans le cadre de « l’Observatoire Social et Territorial » de la Mutuelle Nationale territoriale (MNT), cette étude analyse les conséquences de la crise de Covid-19 sur la prise en compte des enjeux de santé par les employeurs publics.
Comme le souligne les auteurs, les collectivités territoriales ont cherché tout au long de cette période à concilier deux impératifs : d’une part, la continuité de leurs services pour répondre aux besoins quotidiens (et parfois renouvelés) des citoyens ; de l’autre, la protection de la santé de leurs agents. Celle-ci est en effet une obligation faite aux employeurs publics par la loi du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires. Pour faire face à cette double injonction, les collectivités ont adapté leur activité, renouvelé leur organisation et adopté de nouveaux modes de fonctionnement. Cela a conduit à une diversité de situations pour les agents : si certains se sont retrouvés sans activité, totalement ou partiellement, d’autres ont au contraire dû faire face à une surcharge d’activité. Ainsi, au-delà de ses aspects individuels, la santé est devenue un enjeu collectif. Parmi les recommandations apportées par les auteurs de l’étude, l’accompagnement des agents et des managers apparaît comme primordial, afin de prendre en compte la globalité des enjeux portés par la santé au travail. L’étude propose aussi de mieux impliquer les agents dans les démarches d’amélioration de la qualité de vie au travail (QVT), en mettant en avant les nouveaux outils à disposition (télémédecine, utilisation adaptée des outils digitaux, formations…). L’étude recommande enfin de faire de la santé au travail un vrai fil rouge des politiques de développement des ressources humaines, en impliquant toutes les parties prenantes (médecine du travail, DRH, managers, organisations syndicales), dans la construction de nouveaux modèles d’organisation contenant des aspects de prévention, de communication, de dialogue social et de temps de travail.

Lire l’étude et sa synthèse

n°321

10 Nov 2021

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi