ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°284 - 14/01/2021

Attractivité

Rentrée de la première promotion du nouveau centre de Formations d’Apprentis U, propre CFA de U pour les métiers de bouche installé dans 4 villes



La Coopérative U a inauguré lundi 7 septembre 2020 sa première promotion de 43 apprentis pour son CAP Boucher, répartis à ce jour sur 4 sites en France. Et entend étendre la formation à d’autres métiers de bouche.
C’est une première. La réforme de l’apprentissage menée en 2018 a permis aux entreprises de créer leur propre Centre de formation des apprentis (CFA). Système U est le premier distributeur alimentaire à créer le sien. En septembre dernier, 43 élèves, au sein de quatre promotions, répartis à Ambérieu-en-Bugey (01), Lézignan-Corbières (11), Angers (49) et Paris (19ème) ont ainsi débuté leur apprentissage en vue d’obtenir leur CAP Boucher.

Des modules spécifiques à la vision de U du métier de boucher
Cette école compte à ce jour 4 antennes, choisies en fonction de la localisation des quelque 80 magasins qui se sont montrés intéressés pour recevoir un apprenti au rayon boucherie. La partie académique est laissée aux CFA avec lesquels Système U a conclu un partenariat. Toutefois, en plus du CAP « classique » de boucher, celui de U ajoute des modules spécifiques pour acculturer les alternants à ce métier en grande distribution, leur apprendre les fondamentaux de la gestion en vue d’une évolution de carrière en magasin, renforcer leurs connaissances sur la filière et l’amont, notamment le bien-être animal, et enrichir la partie relation-client. Ces modules supplémentaires sont délivrés par des formateurs de Système U.
Ce dispositif vient compléter la structure « Force U » qui a déjà délivré plus de 300 000 formations. La coopérative est en effet dotée d’un centre de formation depuis presque 30 ans, tant la formation continue y occupe une place très importante. Les exemples d’ascension professionnelle et de promotion interne sont légions dans un secteur où il est possible de faire ses preuves et de se voir confier des responsabilités après une formation idoine, sur la base de la compétence et de la confiance.

Une conception particulière de Système U des métiers de bouche
U considère que les bouchers et plus généralement les acteurs des métiers de bouche ont un rôle essentiel à jouer pour répondre aux enjeux liés à l'alimentation. La consommation a évolué : les consommateurs attendent des produits

 

de qualité, de la transparence sur l’origine et sur les conditions d’élevage et de production. Les façons de s'alimenter et de cuisiner ont aussi fortement changé. La rapidité et la facilité de préparation des produits sont devenues par exemple des critères de choix. U prouve ainsi sa vision différente du commerce : un commerce d’hyper-proximité, à visage humain, de conseil, de premier choix, riche d’expériences.
Cette vision différente confie un rôle particulier au boucher notamment, en ce qu’il est au contact du consommateur, qui comprend ses besoins et peut les faire remonter à l'ensemble des acteurs de la filière viande. Un boucher ne travaille pas que la viande. Il est amené à développer de nombreuses compétences. En plus des gestes techniques, gérer des stocks, négocier avec des fournisseurs, travailler en équipe, conseiller des clients, imaginer et préparer des recettes, mettre en avant une vitrine, font partie de ses atouts. Toutes ces compétences permettent à un boucher d’évoluer tout au long de sa carrière et de se diriger dans de nombreuses voies.

Plus d’une centaine de postes de boucher vacants
Ce CAP s’organise au rythme d’une semaine dans les CFA pour 3 semaines en magasin. Les 43 élèves de la première promotion, dont certains, plus âgés, sont en reconversion, pourront être, s’ils le souhaitent, demain les nouveaux bouchers de la Coopérative U, notamment dans les magasins qui les ont accueillis. Dominique SCHELCHER, Président Directeur Général de Système U, l’assure : « Ce CFA est dans l’esprit de la loi, dans la mesure où l’idée initiale était de faciliter le recrutement. Mais nous voulons d’abord voir ce que les élèves souhaitent. Certains voudront par exemple compléter cette formation, d’autres voudront poursuivre avec un Bac Pro Boucherie… Il faut les accompagner pour toutes ces possibilités ». A l’heure actuelle, il manque en effet plus d’une centaine de bouchers dans les Magasins U.

L’objectif de Système U : former la relève
Avec cette formation, Système U ambitionne de préparer la relève pour remettre à l’honneur ce rayon, vecteur de fidélisation des clients. À ce jour, l’enseigne souhaite concentrer son CFA sur les métiers de bouche, où les contrats en alternance (apprentissage et contrats de professionnalisation) sont les plus nombreux dans le commerce alimentaire – plus de 2300 contrats en alternance visant une certification liée à des métiers de bouche ont été délivrés en 2019 chez Système U. En fonction des retours de cette première expérience, les Magasins U seront bientôt sondés pour connaitre précisément leurs ambitions de recrutements. Selon les besoins exprimés, un CAP poissonnier ou boulanger pourrait être rapidement créé, pour étendre les possibilités de recrutement et prouver ainsi concrètement la vision du « Commerce autrement » prônée par la devise de U.

n°284

14 Jan 2021

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi