ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°335 - 03/03/2022

Sécurité-prévention

Géographie de la délinquance



Le service statistique du ministère de l’Intérieur vient de publier une analyse de la délinquance à l’échelle communale pour 10 indicateurs correspondant à des grandes catégories de crimes et délits enregistrés par la police et la gendarmerie nationales, et suivies usuellement aux niveaux national et départemental.
Ce qu’il en ressort est que la délinquance n’est pas répartie de manière uniforme sur le territoire métropolitain, selon les enregistrements effectués par les services de police et de gendarmerie pour dix grandes catégories de crimes et délits. En 2021, pour chacune de ces catégories, la majorité des actes de délinquance sont commis dans seulement 1 % des communes métropolitaines. La proportion d'actes commis y varie entre 50 % pour les cambriolages de logements ou les coups et blessures volontaires sur personnes de 15 ans ou plus commis dans le cadre familial et 85 % pour les vols violents sans arme.
À l’inverse, 15 % des communes n’enregistrent aucune de ces catégories d'infraction. Parmi les 10 catégories de crimes et délits retenues ici, les vols avec armes et les vols violents sans arme sont les plus concentrés dans un nombre restreint de communes, tout en étant les moins nombreux au niveau national.
Le nombre d’actes de délinquance pour 1 000 habitants est plus élevé dans les villes de plus de 100 000 habitants que dans celles de moins de 1 000 habitants, d’un facteur allant de 2 (pour les cambriolages de logement, les violences sexuelles et les coups et blessures volontaires sur personnes de 15 ans ou plus commis dans le cadre familial) à 75 (pour les vols violents sans arme). Ainsi, la délinquance est concentrée dans les mêmes communes que la population, notamment les capitales régionales, mais de manière encore plus dense.
Les communes où aucun acte de délinquance n’a été enregistré en 2021, pour plusieurs des 10 indicateurs de délinquance retenus, sont situées dans les zones rurales (diagonale nord-est – sud-ouest et massifs montagneux). Néanmoins, dans les communes rurales - qui accueillent un tiers de la population métropolitaine -, les forces de sécurité intérieure ont localisé en 2021 près du quart des violences sexuelles, des coups et blessures volontaires intrafamiliaux ou des cambriolages enregistrés.

 

 

n°335

03 Mars 2022

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi