ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°319 - 28/10/2021

Institutions

Le Sénat recueille l’avis des élus sur les services préfectoraux et déconcentrés de l’État



Quel regard les élus locaux portent-ils sur l’État territorial ? C’est à cette question que la délégation sénatoriale aux collectivités territoriales, présidée par Françoise Gatel (UC - Ille-et-Vilaine) invite à répondre les élus en charge du devenir des collectivités territoriales au moyen d’une consultation nationale, mise en ligne à compter du 25 octobre dernier et pour une durée de quatre semaines.
Cette consultation s’inscrit dans le cadre de la mission d’information visant à évaluer les services préfectoraux et déconcentrés de l’État et leurs relations avec les collectivités territoriales, conduite par Agnès Canayer (LR - Seine-Maritime) et Éric Kerrouche (SER - Landes) en qualité de co-rapporteurs.
L’enchainement depuis une quinzaine d’années des réformes de l’administration déconcentrée nécessite en effet une remise en perspective au travers du prisme de la décentralisation. L’organisation actuelle des services de l’État est-elle lisible pour les élus locaux ? Permet-elle de satisfaire les besoins et les attentes des collectivités territoriales en termes d’accompagnement et de conseil, notamment les plus petites d’entre elles en manque d’expertise ? Le préfet et ses services ont-ils les moyens de jouer efficacement leur rôle d’interface entre les collectivités territoriales et les acteurs de politiques publiques décidées au niveau national ?
Articulé autour de quatre axes et venant compléter le programme d’auditions et de déplacements des co-rapporteurs, le questionnaire mis en ligne traite des réformes des services déconcentrés de l’État, des missions de ces services, de l’offre de services publics dans les territoires, ainsi que des attentes des collectivités territoriales dans ces différents domaines. Il permet aux élus locaux de s’exprimer sur les grands enjeux de l’organisation de l’État territorial, le rôle des préfets et des sous-préfets, la pertinence du contrôle de légalité tel que pratiqué aujourd’hui, la qualité de l’ingénierie territoriale proposée aux collectivités, la place des agences publiques dans cette architecture d’ensemble et les améliorations désormais espérées.

Répondre à la consultation

n°319

28 Oct 2021

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Président : Gil Avérous, maire de Châteauroux et président de la CA de Châteauroux Métropole

Directeur de la publication
Monsieur Jean-François Debat, Maire de Châteauroux et président de la CA de Châteauroux Métropole

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi