ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°272 - 01/10/2020

Institutions

Rencontre avec Sarah El Haïry, Secrétaire d’Etat chargée de la Jeunesse



Ce mercredi 30 septembre, Caroline Cayeux, Présidente de Villes de France et Maire de Beauvais, rencontrait Sarah El Haïry, récemment nommée Secrétaire d’Etat chargée de la jeunesse et de l’engagement.
En préambule, Caroline Cayeux a souhaité rappeler que la jeunesse est un moteur d’aménagement du territoire et d’attractivité. La jeunesse doit pouvoir bénéficier des mêmes dispositifs et disposer des mêmes chances qu’elle habite en métropole, en ville moyenne ou dans un territoire rural. La 2nde édition du Baromètre des Territoires de Villes de France, qui révèle une forte attractivité des villes moyennes pour les jeunes, a été présenté à la Ministre.

Service civique
Le Service Civique est un engagement volontaire au service de l'intérêt général, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans condition de diplôme, étendu jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap.
Caroline Cayeux a souligné l’intérêt du dispositif mais la nécessité de mieux accompagner les tuteurs dans les collectivités qui ont parfois le sentiment de ne pas être suffisamment « outillé ». La Ministre a indiqué qu’il était possible de faire appel à des dispositifs de formation et intermédiation.

Service national universel
Le SNU s’adresse à tous les jeunes, filles et garçons, âgés de 15 à 17 ans pour une société de l’engagement, bâtie autour de la cohésion nationale. Il vise à impliquer davantage la jeunesse dans la vie de la Nation, promouvoir la notion d’engagement et favoriser un sentiment d’unité nationale autour de valeurs communes.
Pendant deux semaines, des jeunes filles et garçons âgés de 15 à 17 ans participent au séjour de cohésion : un moment de vie collective en dehors de leur département d’origine. Puis, pendant deux autres semaines, ils s’engageront auprès d’une association, d’une administration ou d’un corps en uniforme pour réaliser leur mission d’intérêt général. Enfin, s’ils le souhaitent, ils pourront poursuivre l’aventure avec une période d’engagement de trois mois minimum.
L’objectif est dorénavant fixé à 25 000 jeunes pour 2021 avec l’identification d’un lieu par département pour y effectuer 8 à 10 sessions par an.

Soutien aux associations
"100 millions d'euros entre 2020 et 2022" sont mobilités pour soutenir le secteur associatif, parmi ces 100 M€ "supplémentaires" compteront 45 millions qui vont être consacrés à des mesures d'aide à la trésorerie des associations d'ici à 2022 par le biais de France Active, une structure publique qui aide les entrepreneurs de l'économie sociale et solidaire.
40 autres millions d'euros "vont être ciblés sur de plus grosses associations pour renforcer leurs fonds propres - souvent insuffisants - afin de leur permettre d'investir dans leurs projets de développement sur le long terme, et d'accéder au crédit", a détaillé la secrétaire d'État chargée de la jeunesse et de l'engagement. Les candidats devront déposer un projet auprès de la Banque des Territoires.
Les 15 millions restants seront affectés au fonds de coopération de la jeunesse et de l'éducation populaire (Fonjep), qui verse des aides à des associations de jeunesse et d'éducation populaire pour soutenir l'emploi d'un salarié sur des projets spécifiques.

n°272

01 Oct 2020

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Président : Gil Avérous, maire de Châteauroux et président de la CA de Châteauroux Métropole

Directeur de la publication
Monsieur Jean-François Debat, Maire de Châteauroux et président de la CA de Châteauroux Métropole

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel

Secrétariat
Anissa Ghaidi