ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°203 - 30/01/2019

Environnement

Les 60 ans des Villes Fleuries seront célébrés en février 2019



Le Conseil National des Villes et Villages Fleuris organisera le 13 février 2019 sa 59ème remise des prix nationaux. A cette occasion et pour ce 60ème anniversaire, M. Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires Étrangères, en charge du Tourisme, remettra les prix nationaux aux lauréats 2018. L’association Villes de France participera à ce rendez-vous, en tant que structure amie de cette honorable institution. C’est l’occasion de faire d’un petit rappel historique sur le plus célèbre des labels accordés aux communes.

Une initiative touristique longtemps pilotée par l’État
A la suite du circuit de « Routes Fleuries » mis en place par le Touring Club au début des années 1950, Robert Buron, le ministre en charge du Tourisme, met en œuvre le concours national des Villes et Villages Fleuris qui voit le jour en 1959. Dès la première année, 600 communes s'inscrivent au concours. Pour satisfaire le nombre croissant de communes souhaitant participer, les inscriptions sont très rapidement confiées aux préfectures qui établissent un palmarès départemental. Une première présélection, affinée par le Délégué Régional au Tourisme sert de base pour l'attribution du label par le ministère.

Un label accompagnant la décentralisation
En 1988, dans le contexte de la décentralisation et presque trente ans après sa création, l'organisation locale du concours est confiée aux Conseil Généraux qui recueillent les inscriptions et aux Conseils Régionaux qui ont à partir de ce moment la charge d'attribuer les trois premiers niveaux du label. Le slogan « Fleurir, c'est accueillir » apparaît alors pour mobiliser ce réseau autour d'un objectif réaffirmé d'accueil touristique. Alors que le concours est à l'origine piloté directement par les services de l'État, la coordination nationale est assurée depuis 1972 par le Comité National pour le fleurissement de la France, association loi 1901, rebaptisée Conseil National des Villes et Villages Fleuris lors d'une réforme statutaire en 2001.

Mieux lier tourisme et développement durable
En 2013, Villes de France (alors Fédération des Villes Moyennes) avait été notamment associée au groupes de travail du CNVVF  en vue de la nouvelle démarche de labellisation « Villes et villages fleuris » et de la réforme des critères d’évaluation, toujours en vigueur depuis 2014 (afin de renforcer les critères de développement durable). Il était apparu stratégique pour Villes de France d’apporter son plein soutien à cette labellisation de haut niveau, et largement reconnue comme telle. La plupart des villes moyennes françaises sont actuellement labellisées avec un nombre significatif de « fleurs », et une part conséquente d’entre elles ambitionne de valoriser leur action en obtenant une « fleur » supplémentaire à l’avenir.

Vers une nouvelle identité visuelle
Pour ses 60 ans, le CNVVF en profitera pour présenter en exclusivité la nouvelle identité visuelle du label « Villes et Villages Fleuris » ainsi que la déclinaison de ses supports de communication : logo, panneau, objets publicitaires, album photographique, clip promotionnel… Ces nouveaux outils permettront d’affirmer haut et fort les valeurs et les orientations stratégiques des « Villes et Villages Fleuris ».

En savoir plus

(crédits photo © ville de Quimper)

 

n°203

30 Jan 2019

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi