ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°343 - 28/04/2022

Numérique

Quatre questions à…Claire Perset, Secrétaire générale adjointe d’Altice France


Quel est l’objectif du partenariat entre SFR et Villes de France ?
SFR est un partenaire historique des collectivités territoriales, avec aujourd’hui 42 DSP et 5 AMEL dans 44 départements et territoires français. Compte tenu de nos préoccupations communes et de la complémentarité de nos connaissances et expériences, nous avons noué un partenariat avec Villes de France. Nous sommes convaincus que le numérique répond aujourd’hui à des enjeux d’intérêt général fondamentaux pour les collectivités.
Ce partenariat se concrétise par des échanges réguliers à travers lesquels SFR partage son expertise en matière d’aménagement numérique. Nous avons par exemple organisé ensemble en décembre dernier une webconférence sur l’inclusion numérique. Nous partageons également nos points de vue en prenant la parole dans nos newsletters respectives. Enfin, chaque année, SFR participe au Congrès de Villes de France afin d’aller à la rencontre des élus et de débattre des enjeux du numérique.

Comment SFR déploie-t-il le très haut débit dans les communes et les intercommunalités membres de Villes de France ?
Notre ambition est d’apporter le Très Haut Débit fixe et mobile à tous les Français, objectif devenu encore davantage primordial depuis la crise sanitaire. Les territoires représentés par Villes de France sont extrêmement variés et rassemblent plus de la moitié des Français. La prise en compte de cette diversité est au cœur de notre stratégie de déploiement.
Concernant les réseaux fixes, SFR investit aussi bien dans les Réseaux d’Initiative Publique (RIP) que dans les zones très denses (ZTD), les AMEL (Appels à Manifestation d’Engagements Locaux) ou les AMII (Appel à Manifestation d’Intention d’Investissement). Les résultats sont au rendez-vous puisque SFR dispose d’un réseau de fibre optique (FTTH / FTTB) de 26,5 millions de prises éligibles.
Côté mobile, SFR a ouvert plus de 4 700 communes en 5G parmi lesquelles de nombreuses villes adhérentes à Villes de France comme Châteauroux, Blois ou encore Carcassonne. Cette performance vient s’ajouter aux 99,7 % de la population couverte en 4G et aux efforts déployés par nos équipes pour densifier le réseau SFR, notamment à travers le New Deal mobile.

L’impact environnemental du numérique est un sujet de préoccupation important. En tant que 2eopérateur du pays, comment se traduit l’engagement de SFR en faveur de l’environnement ?
Il est fondamental de comprendre que la transition écologique ne se fera pas sans le numérique car il en est le meilleur allié. Il a permis l’émergence et le développement de nouveaux usages contribuant à réduire notre empreinte environnementale.
Acteur majeur du numérique, SFR porte une responsabilité particulière en la matière. Au-delà de notre démarche de certification environnementale menée depuis plus de 20 ans, nous avons lancé en 2020 le plan d’action « J’avance avec Altice » avec des mesures très concrètes. Nous alimentons par exemple 50 % de nos sites télécoms en énergie renouvelable et commercialisons depuis octobre dernier un smartphone écoresponsable. Nous avons également aménagé dans nos boutiques SFR des espaces dédiés au recyclage et au reconditionnement. Leur rôle est double : sensibiliser nos clients à la sobriété numérique et collecterleurs mobiles inutilisés.
Avec déjà plus de 3 000 ordinateurs donnés, SFR est aussi le 1er partenaire privé du dispositif « La Collecte.tech », lancé par notre partenaire Emmaüs Connect. Il propose aux entreprises, mais aussi désormais aux collectivités locales, de faire don de leur matériel informatique défectueux. Celui-ci est ensuite reconditionné et redistribué à des personnes en situation d’exclusion numérique.

SFR et Villes de France ont organisé en décembre dernier une webconférence sur l’inclusion numérique. Quelle est l’action de SFR en la matière, notamment dans les territoires adhérents de Villes de France ?
L’inclusion numérique est au cœur des préoccupations de SFR car elle est le corollaire du déploiement des réseaux télécoms. Nous avons fait de cet enjeu une priorité depuis plus de 10 ans notamment en participant à la création de l’association Emmaüs Connect en 2013. Nous lui accordons chaque année des dons en nature d’une valeur de 4 millions d’euros. Ensemble, nous proposons aux publics en situation d’illectronisme un accompagnement à 360° axé autour de trois priorités : équiper, connecter, former. Notre action se traduit concrètement par la création de 15 espaces d’accueil et de 200 relais numériques partout en France, notamment dans certaines communes adhérentes de Villes de France comme Nevers, Montauban et Laval. Grâce au soutien de SFR, Emmaüs Connect a accompagné plus de 14 000 personnes en 2021.

 


Depuis 2016, SFR est également partenaire fondateur de WeTechCare, association « sœur » d’Emmaüs Connect. Elle accompagne dans leur stratégie d’inclusion numérique 15 000 structures de terrain, qu’elles soient opérateurs de service public, collectivités territoriales ou acteurs de l’insertion.

n°343

28 Avril 2022

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi