ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°343 - 28/04/2022

Tourisme

Circulaire sur la déclinaison territoriale de Destination France


Dans une circulaire du 20 avril, le Premier ministre précise aux préfets les modalités de déclinaison territoriale de Destination France, plan de reconquête et de transformation du tourisme. L’association des élus locaux dans le cadre des comités régionaux Destination France doit se mettre en place d’ici le mois de juin et les crédits déconcentrés doivent être gérés par les préfets, ils pourront notamment faire l’objet d’une contractualisation dans le cadre des CRTE (contrats de relance et de transition écologique) selon la circulaire. Depuis mars 2020, plus de 38 milliards d’euros ont été affectés au secteur du tourisme afin de l’accompagner dans un contexte de crise sanitaire. Pour rappel, le plan Destination France couvre 5 axes d’actions : les talents, la résilience et la montée en qualité du secteur, les atouts touristiques français, la transformation du secteur, la promotion de la destination. 1,9 milliards d’euros seront mobilisés sur les trois prochaines années. Plus précisément pour les territoires, les crédits peuvent couvrir les enjeux suivants : l’ingénierie territoriale, la valorisation du patrimoine, l’aménagement des sites naturels, l’accompagnement à « la transition de l’habitat de plein air au changement climatique en zone littorale » ou encore les infrastructures touristiques durables.

Accéder à la circulaire

n°343

28 Avril 2022

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi