ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°341 - 14/04/2022

Numérique

L’ADEME lance un programme de sobriété numérique



Alors que le dernier rapport du GIEC rappelle l’urgence de la lutte contre le changement climatique, le numérique est porteur de solutions mais est également responsable de 2,5% de l’empreinte carbone de la France et représenterait 10,3% de la consommation d’électricité française. Dans le cadre de la 5ème période des programmes de certificats d’économie d’énergie (CEE), le ministère de la Transition Écologique a proposé une thématique relative à la sobriété électrique du numérique. Le programme So.Num, porté par l’ADEME a été retenu et bénéficie d’un financement dans le cadre de cet appel à programmes. Sur une durée de 4 ans, il vise à sensibiliser et former les usagers à la sobriété numérique, à développer et diffuser des outils de mesure de la consommation électrique et des impacts environnementaux, et de développer à grande échelle les opérations de sobriété numérique dans les territoires. Pour les collectivités, l’objectif est de former 650 ambassadeurs et toucher 1000 collectivités.

Formations, outils de mesure, actions concrètes
Les actions du programme en termes de sensibilisation seront la création d’un label garantissant la qualité du contenu de formation, la création d’une plateforme pour mettre à disposition l’ensemble des contenus de formation et la diffusion des formations via des appels à projets et campagnes de sensibilisation. Pour appuyer le développement des connaissances, l’ADEME mettra à disposition une base de données publique pour l’évaluation des impacts environnementaux du numérique, éditera un cadre méthodologique de mesure, identifiera et validera des outils de mesure. En termes d’actions de mise en œuvre, le programme proposera des outils pour intégrer la sobriété numérique dans les stratégies des collectivités et des organisations, notamment par la création d’un label d’écoconception numérique, organisera des tables rondes citoyennes pour un numérique responsable, mettra en place des cas pilotes, basés sur un AMI pour identifier des organisations mettant en œuvre des actions concrètes et facilitera le partage de connaissances.

n°341

14 Avril 2022

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi