ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°154 - 22/11/2017

Culture

Présentation de la stratégie pluriannuelle en faveur du patrimoine


La ministre de la Culture a présenté le 17 novembre sa « stratégie pluriannuelle en faveur du patrimoine ». Elle a déclaré en introduction : « J’ai pris un parti clair : celui d’une politique culturelle de proximité (…). Le patrimoine sera l’un des quatre piliers de cette politique de proximité, aux côtés de l’école, des bibliothèques et des artistes ».
La ministre a affirmé son engagement pluriannuel sur la durée du quinquennat et a confirmé la création d’un fonds de 15 millions d’euros destiné à aider les petites communes à restaurer leur patrimoine. « La stratégie en faveur du patrimoine doit s'inscrire dans le cadre d'une politique culturelle tournée ‘vers la proximité’, dont le patrimoine est l'un des ‘piliers’ ».
La stratégie présentée par la ministre identifie quatre "défis pour le patrimoine" :
- restaurer le patrimoine
- valoriser le patrimoine

 


- transmettre le patrimoine
- le patrimoine et l’Europe
Des moyens renforcés et une plateforme participative pour la restauration du patrimoine
Françoise Nyssen a annoncé le lancement d'une plateforme participative pour permettre aux citoyens de signaler des monuments en péril. Cette plateforme s’inscrit dans le cadre de la mission d'identification du patrimoine immobilier en péril, que le chef de l'Etat a confiée à Stéphane Bern. Elle a également confirmé le principe d’un tirage spécial du Loto en faveur du patrimoine. Ce Loto pourrait avoir lieu tous les ans au moment de la Journée du patrimoine.
La ministre a de plus rappelé des dispositions du projet de loi de finances 2018. A savoir : un budget dédié à l'entretien et à la restauration du patrimoine porté en 2018 à 326 millions d'euros (+5%), la sanctuarisation de cette enveloppe pour la durée du quinquennat, la création dès 2018 d'un fonds spécifique de 15 millions d'euros pour aider les petites communes (moins de 10 000 habitants) à restaurer le patrimoine fragilisé, avec une priorité pour les communes de moins de 2 000 habitants. La restauration se fera selon une stratégie territoriale de dialogue dans lequel le ministère coordonnera un dialogue entre les collectivités territoriales, les propriétaires et les associations patrimoniales.
La marque « Patrimoine de France »
Françoise Nyssen a déclaré que la restauration patrimoniale est facteur d'attractivité et de dynamisme économique, dans le cadre de la revitalisation des centres-villes. Avec la marque unique « Patrimoine de France », qui va regrouper les multiples labels existants, le patrimoine sera mieux identifié en matière d’attractivité touristique.
La ministre a également confirmé un propos qu’elle avait récemment tenu devant une délégation de maires de Villes de France, de « faire évoluer le rôle des architectes des Bâtiments de France en renforçant leurs missions de conseil et de pédagogie en amont pour mieux répondre aux enjeux du développement durable et accélérer la délivrance des autorisations ».
Transmettre le patrimoine
La ministre de la Culture a annoncé plusieurs dispositions en vue de promouvoir les métiers et formations du patrimoine, par le biais de la création d'une plateforme numérique, ou encore, dans le cadre de la réforme annoncée de l'apprentissage. Elle a en outre déclaré vouloir développer des partenariats entre les écoles et les sites patrimoniaux à proximité pour favoriser les sorties et les activités culturelles des élèves.
Le patrimoine et l’Europe
Françoise Nyssen a présenté deux pistes pour « faire avancer l’Europe »: la création d'un « Grand Tour du patrimoine, pour inviter les citoyens français et européens à voyager sur des itinéraires communs », et le soutien au projet d'un « Erasmus de la culture » qui pourrait se traduire, dès 2018, par un projet-pilote autour des métiers du patrimoine.

n°154

22 Nov 2017

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi