ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°63 - 17/11/2015

Lutter contre l’inégalité des territoires en zones blanches


Fin des zones blanches programmée

Début novembre, la liste quasiment définitive des communes dépourvues de toute couverture mobile a été rendue publique. La couverture en 2G des 238 centres-bourgs des villes concernées devra être assuré d’ici fin 2016. Cette liste révèle une fracture numérique autour de quatre régions concentrant plus de la moitié des communes concernées (Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Haute-Normandie et Bourgogne), avec un accent sur les départements de l’Aude, de la Seine-Maritime et de l’Yonne. Dans le même temps, les régions de l’Ile-de-France, du Centre et de l’Auvergne sont les mieux couvertes. L’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) pourra sanctionner les opérateurs ne respectant pas les délais. Les territoires ruraux bénéficieront d’un effort similaire avec plus de 2200 communes qui devront être couvertes en 3G/4G d’ici mi-2017.

Emmaüs Connect au service des collectivités en faveur de l’insertion

Lors de la Social Good Week de début novembre, l’association Emmaüs Connect a présenté le programme « Connexions solidaires », estimant que près d’un dixième de la population française cumule précarité numérique et sociale. Dans neuf villes dont Paris, Saint-Denis et Grenoble, un réseau d’intervenants sociaux issus des centres communaux d’action sociale, des CAF ou encore de Pôle emploi, orientent les personnes subissant une précarité numérique vers l’association. Cette dernière forme également des acteurs de l’action sociale et met en place la plateforme numérique « Clicnjob » pour les jeunes en difficulté d’insertion, avec l’objectif d’accompagner un million de jeunes sur la période 2016-2018.

n°63

17 Nov 2015

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi