ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°178 - 29/05/2018

Initiatives en ligne

Quimper Bretagne Occidentale roule au biogaz local


Primée par les Prix Énergies Citoyennes l’année passée dans la catégorie « Collectivités locales et territoriales de plus de 100 000 habitants », Quimper Bretagne Occidentale (Finistère) met l’accent sur le biogaz à travers un projet d’économie circulaire. La collectivité a notamment mis en place un cadastre solaire (analyse du potentiel de toutes les toitures) afin d’encourager le développement du solaire photovoltaïque et thermique en toiture.
Valorisation
Depuis de nombreuses années, Quimper Bretagne Occidentale (QBO) dispose d’un méthaniseur pour valoriser la qualité des boues de sa station d’épuration. « Au départ, il n’avait pas du tout été construit pour récupérer l’énergie produite mais pour assécher les boues, et le biogaz était brûlé en torchère », explique Jocelyne L’Hyver, chargée de mission Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET). En 2014, lorsque l’injection de biogaz dans le réseau a été autorisée, QBO a saisi cette opportunité pour rendre sa station d’épuration compatible avec cette technologie. L’investissement de 1,7 million d’euros devrait être rentabilisé sur moins de 3 ans. La mise en service a eu lieu en septembre 2017.
De la station d’épuration aux bus
La production attendue, de 7 000 MWh/an, devrait couvrir les deux tiers de la consommation de la cinquantaine de bus de l’agglomération. Depuis 2001, en effet, QBO a fait le choix du Gaz Naturel pour Véhicules (GNV) pour son réseau de transports en commun. Cette boucle vertueuse se fera par l’intermédiaire du réseau GRDF. Dans le même sens, QBO a accompagné un projet de méthanisation privé en agroalimentaire et en agriculture. Inaugurée début 2017, cette installation injecte 20 000 MWh/an dans le réseau. En complément de sa station de rechargement en biogaz des bus, QBO souhaite en ouvrir une sur la voie publique pour les véhicules privés d’entreprises, essentiellement les autocars et les transporteurs. Son délégataire devrait finaliser le projet cette année. Toujours en 2018, l’agglomération met en œuvre un cadastre solaire pour évaluer le potentiel de production des toitures. Un champ photovoltaïque sur une ancienne décharge est aussi en cours de mise en place.
Le site dédié
Retrouvez les initiatives primées sur le site des Prix Énergies Citoyennes

n°178

30 Mai 2018

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi