ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°158 - 20/12/2017

Attractivité

Plan villes moyennes : des moyens importants pour redynamiser l’habitat et les services


Des moyens importants vont être mis dans le plan "Action cœur de ville" pour inciter à la rénovation des logements privés dégradés et favoriser le retour des actifs dans les centres-villes.
Attractivité de l’habitat…
Durant les cinq années du plan (2018-2022), l’Agence nationale pour l’habitat (ANAH) prévoit de consacrer 1 milliard d’euros d’aide aux travaux pour la réhabilitation, l’amélioration énergétique et l’adaptation des logements et des immeubles. La rénovation énergétique

 

des logements privés sera accélérée grâce à un guichet unique de conseil et d’accompagnement personnalisé.
Le plan prévoit, en outre, d’encourager l’accession à la propriété en centre-ville grâce à une extension du prêt social de location-accession aux logements anciens.
Pour éradiquer l’habitat indigne, l’ANAH financera à hauteur de 40 millions d’euros, les déficits d’opérations de rénovations d’immeubles privés dégradés ou insalubres pour créer une offre de logements favorisant la mixité sociale.
En vue d’inciter au retour des salariés dans les centres villes en renouvelant l’offre avec des logements adaptés et diversifiés en centre ancien, Action Logement mettra, à compter de 2018 et pour 5 ans, 1,5 milliard d’euros pour acquérir et réhabiliter des immeubles en centre-ville.
L’ingénierie sera simplifiée pour permettre d’orienter les moyens des établissements publics de l’Etat vers des interventions de cœurs de villes, mobilisant ainsi, l’ANAH, l’ANRU et les établissements publics fonciers.
… et des services
Le plan prévoit un accès prioritaire à la fibre dans les cœurs de villes, avec une généralisation à tous les habitants, au plus tard fin 2020. Cet avantage devra être mis à profit pour faciliter l’implantation d’activités, de commerces et de tous les nouveaux services qui nécessitaient une bonne connexion.
Le renforcement des équipements en WIFI publics devrait également permettre d’améliorer la connexion des résidents et visiteurs des cœurs de villes.
L’appel à projets « Territoires d’innovation de grande ambition » du PIA3, doté de 500 millions d’euros qui sera lancé au premier semestre 2018, jusqu’alors plutôt réservé aux métropoles, s’ouvrira aux villes moyennes, pour encourager les approches innovantes et en faire des vitrines de l’innovation au plan national et international.
Innovation et expérimentation
Un concours international « Réinventer les cœurs de villes » sera lancé à destination de promoteurs associés à des architectes, paysagistes et designers, sur des terrains ou immeubles à reconvertir.
Les démarches d’innovation « Smart » dans lesquelles la Caisse des Dépôts prévoit d’affecter 50 millions d’euros, sont étendues aux villes moyennes.
Le plan précise également, sans toutefois les développer, des mesures d’accompagnement du développement des nouveaux espaces urbains (tiers-lieux, espaces de coworking), et des solutions de mobilités innovantes en faveur des villes moyennes.

n°158

20 Déc 2017

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi