ONDES
URBAINES

Ondes moyennes n°666 - 09/10/2013

Présentation du rapport du GIEC au Quai d’Orsay et préparation de la "COP 21"


À l’occasion de la publication à Stockholm, le 27 septembre 2013, du cinquième rapport du « Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat » (GIEC), les autorités françaises ont organisé au Quai d’Orsay un événement en prélude à l’accueil par la France de la conférence de Paris sur le Climat en 2015.
Présentation du rapport du GIEC
En présence de Rajendra K. Pachauri, président du GIEC et prix Nobel de la paix en 2007, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et Pascal Canfin, ministre délégué chargé du Développement, ont réuni le 30 septembre un large panel de scientifiques de renom, d’élus et de représentants des collectivités territoriales, de représentants du monde de l’entreprise, des ONG et des syndicats autour de deux tables rondes de décryptage du travail du GIEC et de ses implications pour l’action politique.
Message politique vers la « COP 21 »
Cet événement s’inscrit dans le cadre de la mobilisation de la France pour la lutte contre le changement climatique. À cette occasion, il a été rappelé les trois engagements suivants :
1 - sur le plan national, la France a engagé une transition écologique pour transformer en profondeur son système économique vers une économie bas carbone. Sa stratégie a été présentée lors de la Conférence environnementale des 20 et 21 septembre 2013.
2 - sur le plan européen, avec ses partenaires, la France a pris un engagement collectif ambitieux de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le cadre du Protocole de Kyoto, puisque l’UE s’est engagée à réduire de 20 % ses émissions en 2020 par rapport aux niveaux de 1990. Cet objectif est en voie d’être atteint.
3 - sur le plan international, le président de la République a proposé d’accueillir à Paris, en 2015, la 21e Conférence des Parties (COP 21) de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC). La COP 21 a pour objectif l’adoption d’un nouvel accord juridique universel, qui entrera en vigueur en 2020. Les éléments scientifiques fournis par le GIEC devront être pris en compte dans le cadre de l’élaboration de l’accord sur le climat de 2015, afin et permettre de maintenir le  réchauffement en dessous de 2°C par rapport aux températures du début du XXe siècle.
Discours de clôture de Laurent Fabius :
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/environnement-et-developpement/
changement-climatique-2496/actualites-19825/2013-22579/article/discours-de-laurent-fabius

Lire le rapport du Giec et sa synthèse  :
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Que-faut-il-retenir-du-5eme.html

 

n°666

09 Oct 2013

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Président : Gil Avérous, maire de Châteauroux et président de la CA de Châteauroux Métropole

Directeur de la publication
Monsieur Jean-François Debat, Maire de Châteauroux et président de la CA de Châteauroux Métropole

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel

Secrétariat
Anissa Ghaidi