ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°408 -

105ème Congrès des Maires : ce qu’il faut retenir pour les Villes de France



La semaine dernière, Elisabeth Borne, Première Ministre, est venue clôturer le 105ème Congrès des maires de France. Lors de son discours, la Première minsitre à mis en avant l’importance du maire, dont chacun représente « une parcelle de notre nation, une facette de notre pays, ceux qui changent le quotidien, innovent, osent et expérimentent, sans cesse en première ligne ». Restant assez générale, la Première Ministre a reconnu que le ZAN provoquait encore trop « d’incompréhensions », que les maires manquaient assurément de visibilité sur leurs finances, et que la crise du logement était une réalité.
S’agissant des annonces dévoilées, la Première Ministre a indiqué vouloir « rendre le dialogue permanent, (…) miser sur le couple maire-préfet qui peut soulever des montagnes. Mais aussi renforcer le rôle du préfet, « l’État ne pouvant avoir plusieurs visages dans un même département ». Elle a par ailleurs confirmé un nouvel effort financier de la part de l’Etat, avec le réajustement de 100 millions d’euros supplémentaires sur l’évolution des crédits consacrés à la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF), principal concours financier de l’Etat destiné aux communes et aux intercommunalités. Ce geste porte ainsi en volume à 320 millions d’euros la progression de la DGF pour 2024, dans une période où l’inflation devrait amorcer une décrue tout en restant soutenue. A ce sujet, le Gouvernement a par ailleurs confié au Comité des finances locales la mission de « refondre la DGF », devenue « de plus en plus illisible ».
Villes de France a réagi et souligné que cette augmentation de la DGF ne permettrait pas de compenser le fort recul des capacités d’investissement des villes moyennes qui font face à l’évolution de leurs dépenses et de leurs masses salariales et ce, sans recruter de nouveaux agents. De manière globale, Villes de France reste vigilante sur ces questions d’indexation, et sur les évolutions qui vont être accordées à tous les transferts financiers de l’Etat.

Salon des Maires et des Collectivités Locales
Villes de France était également présente auprès de la plupart de ses partenaires institutionnels lors du Salon des Maires et des Collectivités Locales, au premier rang desquels la Banque des Territoires, Action Logement, et l’Anah, qui sont les trois grands financeurs du programme "Action Cœur de Ville". Une délégation d’élus de Villes de France était d’ailleurs accueillie lors d’un petit déjeuner sur le stand de la Caisse des dépôts et consignations, en présence d'Eric Lombard, son Directeur Général.
Toujours en lien avec "Action Cœur de Ville", Villes de France, la SNCF et l’ANCT ont également officialisé la signature d’une charte pour favoriser l’émergence et la réussite des projets menés autour de la gare, qui est un nouvel axe de travail des projets cœur de ville.
Lors de ce Salon des maires, outre le renouvellement de partenariats avec EDF, Enedis, Engie, Google France, Suez, le Président de Villes de France, Gil Avérous, a signé le 22 novembre deux nouveaux partenariats en compagnie d’élus de l’association.
Le premier partenariat a été conclu avec l’entreprise Hellio, en présence de son PDG, Pierre Maillard, et va porter sur un accompagnement aux financements de travaux de rénovation énergétique et sur des sujets plus techniques, tels que connaître son patrimoine, ses dépenses énergétiques et les actions à mener.
Le second partenariat a été signé avec l’entreprise IdVerde, spécialisée dans l’aménagement d’espaces urbains, sur les enjeux de renaturation en ville et de transition écologique, en présence de Salima Saa, Directrice Générale déléguée.

 

 

n°408

30 Nov 2023

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Président : Gil Avérous

Directeur de la publication
Jean-François Debat

Rédacteur en chef
Guillaume Ségala

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Margaux Beau, Arthur Urban

Secrétariat
Anissa Ghaidi