ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°345 - 12/05/2022

Europe

Les conclusions de la conférence sur l’avenir de l’UE



Le 9 mai, à l’occasion de la Journée de l’Europe, ont été remises les conclusions de la conférence sur l’avenir de l’Union Européenne. L’assemblée plénière a formulé 49 objectifs et plus de 300 propositions dans des domaines divers : le changement climatique et l’environnement ; la santé ; l’économie, la justice sociale et l’emploi ; l’UE dans le monde ; les valeurs et droits, l’état de droit et la sécurité ; la transformation numérique ; la démocratie européenne ; les migrations ; l’éducation, la culture, la jeunesse et les sports. Pour rappel, Villes de France avait pris part à cette consultation via une contribution qui servira également de base de discussion aux futurs échanges avec les institutions européennes. Parmi les propositions phares, une révision des traités qui a été accepté par les institutions européennes mais plusieurs États s’y opposent notamment dans le contexte de la guerre en Ukraine. Les collectivités locales sont citées dans les quatre propositions suivantes :
- Réaliser et, dans la mesure du possible, accélérer la transition écologique, notamment en investissant davantage dans les énergies renouvelables, afin de réduire la dépendance énergétique extérieure, en reconnaissant également le rôle des collectivités locales et régionales dans la transition écologique.
- Intégrer la production alimentaire et la protection de la biodiversité dans le système éducatif, y compris les avantages des aliments non transformés par rapport aux aliments transformés, et encourager la création de jardins scolaires ainsi que l’octroi de subventions aux projets de jardinage urbain et à l’agriculture verticale. Envisager de faire de la biodiversité une matière obligatoire dans les écoles et sensibiliser davantage le public à la biodiversité au moyen de campagnes médiatiques ainsi que de « concours » promus dans toute l’Union (concours au niveau des collectivités locales).
- Examiner la gouvernance économique de l’Union et le Semestre européen afin de garantir que les transitions écologique et numérique, la justice sociale et le progrès social vont de pair avec la compétitivité économique, sans ignorer la nature économique et budgétaire du Semestre européen. En outre, il est nécessaire de mieux associer les partenaires sociaux et les collectivités locales et régionales à la mise en œuvre du Semestre européen afin d’en améliorer l’application et la responsabilité.
- Mieux préparer les jeunes à entrer dans la vie active, donner aux lycéens (à partir de 12 ans) la possibilité de participer à des visites d’observation de qualité dans des organisations à but lucratif et à but non lucratif, en étroite coopération entre les écoles, les collectivités locales et les organisations et entreprises concernées. Ces visites doivent être considérées dans le cadre d’un processus plus vaste d’orientation professionnelle dans l’éducation formelle afin de permettre aux jeunes d’avoir un premier contact avec le monde du travail de façon à pouvoir orienter leurs choix professionnels et/ou d’envisager de devenir entrepreneur.

Accéder au rapport final

 

 

n°345

12 Mai 2022

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi