ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°313 - 16/09/2021

Numérique

Publication d’une synthèse sur le numérique éducatif



La direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (Depp) du ministère de l’Éducation nationale a réalisé une synthèse des travaux récents sur la réalité et les apports du numérique éducatif, intitulée "Numérique éducatif : que nous apprennent les données de la Depp ?". Alors que la crise sanitaire a massifié le numérique éducatif, cette synthèse relève une forte hausse des équipements dans les établissements scolaires et fait le bilan des usages. Cette direction avait mené de nombreux travaux sur le sujet : une évaluation multidimensionnelle de l’impact d’équipements numériques mobiles sur les apprentissages des élèves, une évaluation internationale des élèves de quatrième en littératie numérique et pensée informatique ou encore une évaluation des disparités d'équipement numérique entre les lycées.

Des équipements plus nombreux, des usages à développer

 


En termes d’équipement, entre 2009 et 2019, l’indicateur est passé de 25,3 à 15,9 élèves pour un ordinateur en maternelle, de 11,6 à 6,9 en élémentaire et de 8,1 à 3 au collège. Le lycée était en avance et est passé de 3,1 élèves par ordinateur à 2,3 entre 2010 et 2019. Les lycées de petite taille, les lycées professionnels et les collèges de l’éducation prioritaire sont davantage équipés respectivement que les lycées plus grands, les lycées généraux et les collèges hors éducation prioritaire.
En termes d’usages pédagogiques, les enseignants utilisent moins le numérique que d’autres pays de l’OCDE. 50% des enseignants du premier degré et 70% de ceux du second degré les utilisent pour guider leurs cours. Et seuls 14% des enseignants du premier degré et 36% de ceux du second degré laissent leurs élèves utiliser de tels outils pour des projets ou travaux en classe.

Enjeux des aptitudes numériques et de l’impact sur l’apprentissage
En termes d’équipements des élèves, au printemps 2020, 83% des parents de collégiens déclaraient que leur enfant possédait son propre téléphone, 45% qu'il avait son propre ordinateur et 24% sa propre tablette. Pour autant, les résultats en matière de littératie numérique se situent seulement un peu au-dessus de la moyenne. Les jeunes générations n’ont donc pas nécessairement une aptitude au numérique aussi élevée que prévu car les équipements dépendent du milieu social et les aptitudes dans le milieu scolaire différent des usages personnels. Par ailleurs, les risques associés à la cyberviolence se sont développés. En 2018, les principaux de collège étaient 27% à déclarer que parents ou élèves leur signalaient des publications blessantes sur Internet.
Enfin, l’analyse de plusieurs études et l’évaluation du Plan numérique de 2015 révèle que le numérique favorise des compétences comme la confiance en soi, l’autonomie ou encore la curiosité et permet des effets positifs bien que légers sur les apprentissages des élèves en cinquième et en quatrième.

Accéder à la synthèse

n°313

16 Sept 2021

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi