ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°280 - 03/12/2020

Institutions

Villes de France reçue en audience par Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation



Vendredi 27 novembre, Caroline Cayeux, maire de Beauvais et Présidente de Villes de France, et Frédérique Macarez, maire de Saint-Quentin et Vice-présidente de Villes de France, ont rencontré Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

L’importance des pôles d’enseignements supérieurs sur les territoires
La ministre a rappelé l’importance de l’implantation des établissements d’enseignement supérieur sur les territoires. Elle y voit un double intérêt : possibilité pour les étudiants de rester sur leurs lieux d’origines et près de leurs familles ; opportunité pour le tissu économique local de bénéficier d’un vivier de compétences.
Évoquant les contrats d’établissements, la ministre a souhaité qu’ils disposent d’un volet territorial associant l’ensemble des collectivités locales qui s’impliquent dans le champ de l’enseignement supérieur. Si la Région reste la collectivité cheffe de file, les villes et intercommunalités doivent également y participer. Cette nécessité, bien identifiée par le ministère, s’applique également aux Contrats de plan État-Région (CPER).
Sur ce sujet, la Ministre a annoncé la remise, en janvier, des rapports des groupes de travail en lien avec les Régions. Elle souhaite associer les associations d’élus à leurs préconisations ainsi qu’aux comités de suivi qui seront lancés fin janvier.

 


Également, la ministre a indiqué inciter les présidents d’Universités à intégrer les collectivités locales au sein de dialogues stratégiques pour apporter une dimension territoriale aux stratégies d’établissements.
Au sujet des campus connectés, Villes de France a salué le déploiement de cette initiative tout en évoquant des difficultés sur certains territoires à trouver son public. Le ministère est conscient de cette situation mais précise que la mise en place de ce dispositif est construite sur 3 ans pour justement laisser un temps d’adaptation.

Un point sur la situation sanitaire
Le Président de la République a annoncé la ré-ouverture des universités, si les conditions sanitaires le permettent, début février. Le ministère travaille à plusieurs scénarii avec comme principales difficultés, le respect de la distanciation physique et l’identification des chaînes de contamination pour une catégorie d’âge où les cas asymptomatiques sont nombreux.
A la différence du 1er confinement, les étudiants sont restés proches des universités, en raison du maintien de certains cours en présentiel (TP) mais également des examens. Un isolement et une détresse qui ont conduit à la création d’un numéro vert d’écoute.

n°280

03 Déc 2020

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi