ONDES
URBAINES

Ondes moyennes n°411 - 27/03/2008

Europe

Rapport du Parlement européen - La politique du transport durable et les villes


Le rapport d’initiative de la commission des transports et du tourisme du Parlement européen sur la « politique européenne du transport durable, eu égard aux politiques européennes de l\'énergie et de l\'environnement » a été adopté le 11 mars dernier. Le rapport, présenté par Gabriele Albertini, député européen et ancien maire de Milan, souligne que les Etats membres de l\'UE devront se concentrer sur les zones urbaines en matière d’environnement pour réduire les émissions à effet de serre et la pollution de l’air.
Le rapport demande au secteur des transports de baisser de manière conséquente le niveau des émissions provenant des différents modes de déplacement, de mettre fin à une dépendance presque totale vis-à-vis des carburants fossiles, de réorganiser les villes européennes dans le sens d\'une mobilité urbaine durable, de fixer un « juste » prix pour les transports par la voie de péages et de redevances et, enfin, d\'encourager « le transfert intermodal ».

Constats
Gabriele Albertini estime indispensable de coordonner les changements logistiques, et de modifier en profondeur le comportement des citoyens pour réduire la pollution de l\'air engendrées par les transports en Europe.
Les politiques visant à améliorer la qualité de l\'air devraient ainsi être surtout axées à l’avenir sur les zones urbaines et métropolitaines, ainsi que sur les zones où les incidences peuvent être particulièrement importantes en matière d’environnement. Il préconise une politique ciblée, plutôt qu’une logique trop globale et générale.
En effet, le problème des encombrements urbains est tout de même responsable de 40 % des émissions de CO2 et de 70 % des autres émissions polluantes provenant des véhicules automobiles au sein de l’Union européenne.

Préconisations
Les villes offrent, selon les conclusions du rapporteur, des « possibilités raisonnables en matière économique pour l\'adoption de mesures de transfert intermodal et de gestion de la demande ». Il s\'agit en fait de mesures d\'intervention réversibles et modifiables dans le temps qui permettent, par exemple, de renforcer les politiques « visant à dissuader les usagers de recourir aux modes de transport les plus polluants au fur et à mesure que d\'autres options leur seront offertes ».

Le Parlement européen soutient financièrement toutes les formes de nouvelles mesures de « transfert modal » non polluantes en faveur des transports publics et des déplacements à pied ou à bicyclette. Dans ce contexte, le rapport Albertini insiste sur la nécessité de s’orienter davantage vers l\'innovation technologique (c’est-à-dire l’utilisation accrue des systèmes de transport intelligents - les SIT -), et vers une utilisation plus judicieuse des infrastructures existantes, en particulier par des mesures de gestion de la demande (recours à la tarification). Il préconise enfin de nouvelles solutions destinées à optimiser l\'utilisation des voitures particulières, comme l\'auto-partage ou le covoiturage, ainsi que des dispositions en matière de travail à domicile. L’exemple du « péage urbain » de la ville de Londres est même présenté comme une voie à suivre pour les autres villes. Il préconise que cette initiative se développe très largement en Europe, et qu’elle dépasse ainsi son stade expérimental.

À cet égard, selon ce rapport, il est primordial de surveiller les effets de ce type de mesures et de publier les résultats obtenus afin de favoriser un échange de bonnes pratiques. Si les villes moyennes ne sont pas directement concernées par toutes les recommandations du rapport Albertini, elles pourront s’inspirer d’un certain nombre de ses propositions.

Texte du rapport :
http://www.europarl.europa.eu

n°411

27 Mars 2008

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi