ONDES
URBAINES

Ondes moyennes n°421 - 04/06/2008

Europe

Présidence française de l’UE - La Maison européenne des pouvoirs locaux affiche ses priorités


Hier, lors de la conférence de presse dans les locaux de la Commission européenne à l’occasion du lancement du site internet, Jacques Pélissard, Claudy Lebreton, Michel Destot, Bruno Bourg-Broc et Martin Malvy ont présenté le bilan annuel de la Maison européenne des pouvoirs locaux français. Ils ont rappelé leurs prises de position en matière notamment de transports urbains durables, de défense de la politique régionale ou des services d’intérêt général.

Le président Claudy Lebreton a rappelé les objectifs assignés à la Maison européenne des pouvoirs locaux français qui visent à assurer une présence forte des associations d’élus locaux français dans la capitale européenne, et il ensuite a établi un premier bilan des deux premières années d’existence de cet outil commun au service des collectivités territoriales françaises.

Les cinq présidents ont défendu, à moins d’un mois de la Présidence française, les trois grandes priorités des collectivités territoriales qu’ils souhaitent voir soutenues par l’Etat :

Tout d’abord, le président de l’AMGVF, Michel Destot s’est attaché à présenter la position des associations d’élus locaux français sur la question  du « paquet énergie climat »  et des transports.
Le président de la FMVM, Bruno Bourg-Broc a évoqué la sécurisation du cadre juridique des services d’intérêt général pour laquelle la MEPLF appelle de ses vœux une directive cadre afin de préserver des services publics locaux de qualité.

Le président de l’APVF, Martin Malvy, a défendu le maintien d’une politique de cohésion ambitieuse bénéficiant à l’ensemble des territoires.

Enfin, le président  de l’AMF, Jacques Pélissard, a demandé la mise en œuvre d’une politique efficiente en matière d’environnement et de développement durable et en adéquation avec les priorités du Grenelle de l’environnement. 

Les élus ont également souligné l’opportunité que constitue la Présidence française pour le développement de nos territoires afin que leurs intérêts soient mieux pris en compte à Bruxelles et que la voix des collectivités territoriales soit mieux entendue au moment du processus décisionnel européen. Ils ont rappelé ensemble leur attachement à être associés de près à cette Présidence française de l’Union européenne et leur volonté de travailler plus étroitement avec l’Etat.

n°421

04 Juin 2008

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi