ONDES
URBAINES

Ondes moyennes n°556 - 11/05/2011

Tourisme

Tourisme en ville moyenne - Formation de la FMVM


Le 3 mai 2011, neuf élus de villes moyennes participaient à la demi-journée de rencontre et de formation organisée par la FMVM en partenariat avec Atout France (organisme chargé de la valorisation touristique de la France et de sa promotion à l’international).

Etude inédite

En ouverture de la rencontre, Marie-Laure Desmet, responsable du service Territoires et Destinations à Atout France, a présenté les conclusions du Carnet de route du tourisme en ville, à paraître à l’automne 2011. Réalisé par Atout France en partenariat avec la FMVM, l’Association des maires des grandes villes de France (AMGVF) et la DATAR, ce guide pratique vise à sensibiliser les maires aux conditions de mise en place d’une stratégie touristique, dans tous ses aspects :
- La prise en compte des profils et attentes des publics (majoritairement des excursionnistes en court séjour, dans les villes moyennes). Une attention particulière doit être accordée à certains publics, parfois délaissés (visiteurs à la journée, habitants de proximité...) : ainsi, si les jeunes fréquentent davantage les villes que d’autres espaces touristiques, des actions spécifiques doivent être menées pour attirer les familles. L’atmosphère de la ville et son confort (en termes de signalisation, propreté, cadre de vie) répondent aux priorités des touristes.
- L’aménagement de l’espace public, lieu d’expérience pour le touriste (qui choisit souvent la promenade à pied, dans les villes moyennes) et « vitrine » de la ville. Une signalisation lisible, des équipements publics nombreux et esthétiques, la mise en lumière des monuments, la valorisation de la nature dans la ville... sont autant de thèmes de travail pour les élus des villes moyennes.
- L’interaction entre les différents acteurs touristiques : hébergeurs, opérateurs culturels, transporteurs, commerçants, habitants. Parmi les priorités de la ville, doivent ainsi figurer la diversification des modes d’hébergement, l’ouverture des commerces lors des périodes de forte affluence, la « mise en tourisme » des transports en commun, la coopération entre les acteurs touristiques et culturels, le développement des « habitants ambassadeurs de leur territoire »...
- La stratégie de marketing touristique : faire venir et revenir les clients. La ville doit être pensée comme une destination, correspondant au plus près aux attentes des visiteurs (par des conseils personnalisés aux visiteurs, le développement d’informations aux visiteurs sur Internet, la création de pass « prêts à consommer »...).
- La gouvernance touristique : fédérer les acteurs, donner une lisibilité à la stratégie touristique de la ville (manifester son engagement fort sur ce thème), définir le territoire pertinent pour l’action touristique (qui ne recoupe pas forcément le territoire administratif). L’élaboration d’un projet urbain de développement touristique est ainsi un bon outil de réflexion pour les élus.

Débats

Les échanges entre les élus des villes moyennes ont ensuite porté sur : 
- le transfert de la compétence touristique à l’échelon intercommunal (quelle répartition des tâches entre un office de tourisme intercommunal et des points d’accueil communaux ?) ;
- la complémentarité entre office de tourisme et syndicat d’initiatives ;
- la dimension urbaine du tourisme (par différenciation avec le tourisme littoral ou montagnard par exemple) ;
- les relations nécessaires - mais parfois difficiles - entre les opérateurs culturels et les « managers » touristiques ;
- la constitution d’outils de pilotage afin d’évaluer l’activité touristique d’une ville ;
- les stratégies de négociation avec les commerçants et les hébergeurs ;
- enfin, l’inscription de la ville moyenne dans son territoire.
 

n°556

11 Mai 2011

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi