ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°355 - 28/07/2022

Energie

Interdiction de la climatisation portes ouvertes et réduction de la publicité lumineuse



Le 23 juin dernier, la Première ministre Elisabeth Borne et la ministre en charge de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher annonçaient un plan de sobriété énergétique. Le Président de la République, Emmanuel Macron a également évoqué ce plan lors de son discours du 14 juillet. Dans un contexte global d’objectif de réduction de la consommation d’énergie de 40% d’ici à 2050, le plan sobriété énergétique s’appuie sur trois piliers : la sobriété et l’efficacité énergétiques, l’accélération du

 

développement des énergies renouvelables et la relance du programme nucléaire. D’ici à 2024, le gouvernement souhaite une réduction de 10% de la consommation d’énergie. Le 24 juillet, la Ministre Agnès Pannier-Runacher a annoncé des décrets pour interdire la climatisation portes ouvertes et pour mieux faire appliquer la réglementation sur la publicité lumineuse. La ville de Bourg-en-Bresse dont le maire est Jean-François Debat, président délégué de Villes de France a initié un mouvement dans les villes pour lutter contre le gaspillage de la climatisation des commerces. Un autre décret généralise l’interdiction des publicités lumineuses quelle que soit la taille de la ville entre 1 heure et 6 heures du matin, sauf rares exceptions comme les gares et les aéroports. Les sanctions pourront aller jusqu’à 750 euros d’amende pour des portes ouvertes et 1 500 euros pour les enseignes lumineuses.

n°355

28 Juil 2022

2



Partager sur :

Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, sénateur-maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel,Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi