ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°317 - 14/10/2021

Europe

Baromètre annuel du Comité européen des régions : 180 milliards d’euros de perte pour les collectivités



Dans le cadre de la « Semaine des villes et des régions d’Europe », le deuxième "baromètre annuel régional et local" du Comité européen des régions dresse le constat que les autorités locales manquent de moyens financiers et sont insuffisamment prises en compte dans les plans de relance. Comme l'an passé, le rapport souligne combien la pandémie a touché de manière très disparate les différentes régions de l'Union Européenne, tant en matière sanitaire qu'économique. Le Comité des régions regrette qu’une minorité de collectivités aient été consultées par leur État membre lors de l'élaboration des plans de relance. Le baromètre porte plusieurs recommandations dont l'institution "d'une règle d'or de l'investissement public" afin de préserver ce dernier ou encore la prolongation du calendrier des plans de relance.

Disparités locales et plans de relance
La surmortalité a surtout frappé les régions frontalières et les aires urbaines, les zones rurales ont été moins touchées. Depuis la première vague, 40% des régions n'ont enregistré aucune surmortalité, quand cette dernière tutoie ou dépasse les 40% respectivement en Lombardie et dans la communauté de Madrid. En revanche, la crise a révélé les inégalités en matière de numérique : la couverture totale des ménages en réseaux de très haute capacité reste en moyenne moitié moins importante en zone rurale qu'en ville. Seuls l'Allemagne, la Suède, les Pays-Bas et la Belgique parviennent à réduire cette fracture.
Sur le plan budgétaire, la crise se traduirait par une perte budgétaire de 180 milliards d'euros pour les collectivités de l'Union Européenne : hausse des dépenses estimée à 125 milliards d’euros et baisse des recettes à 55 milliards d’euros. Les collectivités allemandes sont les plus concernées (11,7 milliards d’euros), devant l'Italie (22,78 Mds), l'Espagne (12,37 Mds) et la France (7,2 Mds). Parmi les facteurs expliquant ces impacts : le degré d'autonomie budgétaire des collectivités, le degré d'exposition de l'économie aux marchés internationaux, l'importance du tourisme dans l'économie locale, ou encore la part des dépenses de santé assurées par les collectivités.

Accéder au baromètre

 

 

n°317

14 Oct 2021

2



Partager sur :

Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, sénateur-maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel,Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi