ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°278 - 19/11/2020

Sécurité-prévention

Gérald Darmanin dévoile son livre blanc sur la sécurité intérieure



Le Livre blanc de la sécurité intérieure vient d’être dévoilé ce lundi 16 novembre par Gérald Darmanin, afin de mieux prendre en compte les enjeux de la sécurité intérieure du 21e siècle, en dessinant le pacte de protection et de sécurité des Français, et en plaçant l’humain au cœur de l’action.
Ce document s’appuie en partie sur un travail de concertation mené auprès d’experts de la sécurité, élus, préfets, agents de terrain, chercheurs et universitaires, acteurs de la sécurité privée, sans oublier les citoyens eux-mêmes, avec une conférence organisée en janvier 2020.
Lors d’une synthèse de restitution par visio-conférence, qui a eu lieu ce week-end auprès des représentants d’associations d’élus (avec Caroline Cayeux pour Villes de France), le ministre de l’Intérieur a pris soin d’indiquer que ce document s’inscrivait dans l’esprit et la continuité des réformes engagées depuis 2017 par Christophe Castaner et Laurent Nuñez. Il s’agit à la fois d’un document qui a une approche globale de la sécurité intérieure, et d’un travail prospectif, dont émanent près de 200 propositions.
Le ministre de l’Intérieur a indiqué lors de la réunion avec les élus, que les axes d’intervention législatifs se feraient en plusieurs temps : avec la proposition de loi pour une sécurité globale des députés Fauvergue-Thourot (actuellement en discussion à l’Assemblée nationale et qui aborde des questions de « continuum » de sécurité avec une implication plus grande des polices municipales) ou encore avec des décisions réglementaires pour les questions d’organisation des forces de l’ordre.
A échéance de 2022, une grande loi d’orientation et de programmation pour la sécurité intérieure (LOPSI) viendra - pour l’équipe gouvernementale alors en place – tirer les conclusions de deux décennies d’action depuis la précédente loi d’orientation.
Des travaux issus de ce livre blanc, le ministre souhaite aller dans quatre directions en particulier :
 - l’articulation des engagements de la police nationale et de la gendarmerie sur le territoire (c’est-à-dire la répartition et la présence des forces de l’ordre sur le territoire) ;
 - l’organisation de la police nationale (arriver à des directions territoriales unifiées aux niveaux central, zonal et départemental) ;
 - la réforme de la préfecture de police ;
 - la gestion des crises de sécurité.

n°278

19 Nov 2020

2



Partager sur :

Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, sénateur-maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédactrice en chef
Jonathan Gainche

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel

Secrétariat
Anissa Ghaidi