ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°275 - 22/10/2020

Santé

Ma Santé 2022 : le groupe contact élus se réunit



Jeudi 15 octobre, le groupe contact élus – Ma Santé 2022 s’est réuni, en visioconférence, à l’initiative de la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS). En raison de la situation sanitaire, le Directeur de cabinet du Ministre des Solidarités et de la Santé, initialement prévu, n’était pas présent.
[NDLR : Réunion réalisée avant les annonces présidentielles relatives au couvre-feu]


Situation sanitaire
Les Directions Générales d’ARS présentes (Auvergne-Rhône Alpes et Île-de-France) pointent une situation alarmante en raison d’une reprise épidémique qui s’intensifie.
Les ARS affirment cependant être mieux préparées pour organiser la solidarité grâce à un pilotage par territoire et une concertation avec l’ensemble des acteurs.
Les ARS font état d’une doctrine désormais partagée entre le secteur public et le secteur privé (qui accueille 28% des patients en réanimation), notamment concernant les déprogrammations d’opérations.
Interrogées sur l’absentéisme du personnel soignant, les ARS concèdent qu’il s’agit d’une réalité de ressources humaines qu’ils ont du mal à documenter. Ils pointent un phénomène parisien avec des départs importants au sud de la Loire.

Feuille de route du Ségur de la Santé
Des dispositions ont été prises rapidement sur le pilier Ressources Humaines (Voir pièce-jointe). Cependant, l’avancement actuel des travaux est suspendu à l’évolution de l’épidémie.
Plusieurs associations d’élus, dont Villes de France, regrettent une approche trop « hospitalo-centré » et souhaitent une phase 2 prenant en compte notamment la médecine de ville.

Focus d’intérêts
Transports sanitaires : la réforme des transports sanitaires urgents doit permettre de revaloriser les transporteurs, de faciliter les gardes et alléger la pression opérationnelle des Services d’Incendie et de Secours. Début 2021, un décret sera publié en Conseil d’État avec une application de la réforme courant 2021 en fonction du niveau d’avancement de chaque territoire.
Service d’Accès aux Soins : L’objectif est de permettre au patient d’accéder, à distance et de manière simple, à un professionnel de santé qui pourra lui fournir une réponse. 2 volets : la construction d’une plateforme nationale digitale en ligne et la mise en place d’une régulation téléphonique commune hôpital / médecin de ville. Il y aura 55 territoires-pilotes, sélectionnés suite à un appel à projets à destination des professionnels de santé, avec un lancement des opérations début 2021.
Point d’avancement sur les hôpitaux de proximité.
En raison de la situation sanitaire, les autres points de la réunion sont ajournés.
A noter que l’évolution des ARS fera l’objet d’un point spécifique. La DGOS contactera les associations d’élus pour organiser une réunion.

Retrouvez (version PDF) le support du groupe contact

 

 

n°275

22 Oct 2020

2



Partager sur :

Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, sénateur-maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédactrice en chef
Jonathan Gainche

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel

Secrétariat
Anissa Ghaidi