ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°258 - 20/05/2020

Institutions

Échanges avec le Président de la République



Ce mardi après-midi, le Président de la République avait convié 22 maires pour un second échange avec les Maires sur la crise sanitaire qu’a traversé le pays.
Caroline Cayeux, Présidente de Villes de France et maire de Beauvais, mais aussi Luc Bouard, maire de la Roche-Sur-Yon, Denis Thuriot, maire de Nevers ou Laurent Marcangeli, maire d’Ajaccio participaient à cet échange.
Caroline Cayeux a rappelé l’engagement sans faille des élus locaux dans cette crise. Les collectivités ont été en anticipation. Par leur connaissance du terrain, leur agilité, leur capacité à agir rapidement et de manière très concrète, sans bureaucratie extrême, les élus locaux ont au quotidien inventé des solutions à des problèmes inédits jusqu’alors. Caroline Cayeux considère avoir assisté finalement à une décentralisation de fait qui s’est appuyée, comme Villes de France l’avait demandé lors de la précédente réunion, sur le couple Maire/Préfet, ce circuit court décisionnel qui a été capital dans la gestion quotidienne et opérationnelle.
Caroline Cayeux a appelé, dans la poursuite de la réouverture des écoles, a d’ores et déjà anticiper la rentrée de septembre pour laquelle il faudra redonner confiance et rassurer les parents.

Relance économique
La Présidente de Villes de France a esquissé des propositions pour la relance de notre pays .
Sur le commerce. Outre une relance indispensable du programme « Action Cœur de Ville », elle a déclaré être favorable à la création d’un « FISAC » amélioré à la main de l’ANCT visant à soutenir certaines opérations commerciales. L’association plaide également pour la création d’ORT « vertes » qui en contrepartie d’un engagement de la ville-centre en matière de réduction de l’artificialisation nette, obtiendrait un avantage complémentaire pour accompagner cette dynamique. Enfin, il serait intéressant d’étendre le dispositif « Denormandie » à la démolition reconstruction pour le cœur de ville.
Sur la rénovation urbaine. 180 villes moyennes qui ont un ou plusieurs QPV. Le BTP est un levier de relance important et compatible avec la nécessaire amélioration de la qualité de l’habitat et de la moindre empreinte carbone. La relance doit-être une opportunité pour accélérer la rénovation urbaine afin d’améliorer la qualité de vie des résidents. A cette fin, Villes de France propose la mise en œuvre d’un taux réduit de TVA sur tous les investissements des organismes HLM.
Les villes moyennes sont aussi portées par l’emploi industriel. La volonté de voir relocaliser certaines productions au niveau local constitue une opportunité pour nos territoires. Complémentaire du dispositif « territoires d’industrie », le lancement d’un plan national de soutien au tissu industriel serait un signal positif très concret pour notre économie.
Sur la santé enfin, le Gouvernement a annoncé un plan « Ségur » de la santé, il est, selon Caroline Cayeux, un juste retour de l’engagement des soignants. Il devra financer autant le fonctionnement que l’investissement en préservant ce tissu d’hôpitaux de proximité qui ont été si importants durant cette crise. Les maires sont prêts à prendre leur part dans ce plan, en particulier dans la gouvernance aux côtés des directeurs d’hôpitaux et des présidents de CME pour un rôle décisionnel et non plus honorifique.

Elections municipales
Sur ce thème, la Présidente de Villes de France a salué la possibilité de réunir les conseils municipaux élus au premier tour dès la semaine prochaine ce qui permettra de retrouver un fonctionnement démocratique normal. Quant au second tour, la Présidente a rappelé, dans le respect des conditions sanitaires et des recommandations du conseil

 

scientifique, que la très grande majorité de ses collègues souhaitaient un second tour fin juin. Cette hypothèse permettrait aux intercommunalités de reprendre pleinement leur rôle notamment économique. Elle a enfin souhaité qu’un travail soit mené pour faciliter les procurations.

n°258

20 Mai 2020

2



Partager sur :

Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, sénateur-maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédactrice en chef
Jonathan Gainche

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel

Secrétariat
Anissa Ghaidi