ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°152 - 08/11/2017

Culture

Réunion du CCTDC : Françoise Nyssen fait le point avec les élus


Le 31 octobre 2017, s’est réuni le Conseil des collectivités locales pour le développement culturel (CCTDC). La ministre a présenté les principales politiques culturelles prévues pour les collectivités. Françoise Nyssen a rappelé que la culture est un facteur d’inclusion et de lien ainsi que son attachement pour les territoires, avec de nombreux déplacements dans le pays.
Budget et contractualisation
Le budget de la Culture marque une hausse de 6% pour le budget décentralisé. La ministre appelle les DRAC à poursuivre leur rôle d‘« allumeurs de réverbères ». Elle précise que 35 millions d’euros supplémentaires seront consacrés aux actions d’éducation de transmission culturelle tandis qu’un fonds de 15 millions contribuera au renouvellement de monuments historiques pour les collectivités les plus fragiles. En outre, des financements seront accordés pour le renouvellement des centres anciens, un enjeu essentiel pour les adhérents de Villes de France. Il est souligné que la redynamisation des centres villes des petites et moyennes communes doit comporter un angle culturel notamment afin de faire revenir des institutions culturelles et des espaces publics dans les cœurs de ville.
En termes de contractualisation, l’enjeu est de passer d’un cadre très contraint à des contrats de développement et d’expérimentation. L’heure a sonné pour les pactes culturels, le ministère envisage désormais des partenariats plus souples pour répondre aux besoins des habitants et des territoires. Un socle commun sera intégré à toutes les conventions : une clause de solidarité territoriale et un volet Education artistique et culturelle (EAC).
Mission "Bern" et avenir des conservatoires
Sur la mission "Bern" de sauvegarde du patrimoine, la mise en place d’une plateforme prochainement recensera les bâtiments à caractère patrimonial par le croisement des données des DRAC et de la Fondation pour le patrimoine.
3 millions d’euros supplémentaires sont prévus au budget pour les conservatoires portant le total à 20 millions. Le ministère rappelle un taux de désengagement fort au niveau des adolescents estimant sans doute le cadre trop exigeant. Est actuellement envisagé un classement des conservatoires à durée illimitée avec possibilité de réviser le cadre pédagogique sur demande des élus ou des DRAC. Le terme de « rayonnement » dans la dénomination des conservatoires pourrait être remplacé par « responsabilité ». Enfin, a été rappelée la volonté de renforcer les partenariats entre les conservatoires et les écoles d’art ainsi que les acteurs associatifs. Une concertation devrait être organisée en début d’année 2018.
Présentation de la mission "Orsenna"
Un point d’étape a été présenté sur la mission "Orsenna" portant sur les bibliothèques. Avec l’évolution des usages, les horaires d’ouverture de nombre de bibliothèques semblent inadaptés. Un Tour de France est en cours avec deux objectifs : faire un état des lieux et faire mieux connaître les enjeux des bibliothèques. Se démarque la notion de porosité de la culture : les bibliothèques servent souvent aussi pour d’autres usages comme l’accompagnement scolaire, les recherches d’emploi, la médiation numérique et ont des fonctions de lutte contre les discriminations, d’accueil des handicapés, de combat contre la solitude. La solution n’est pas toujours d’ouvrir plus, mais parfois d’ouvrir autrement pour coller davantage aux besoins des territoires. 1,7 milliard d’euros sont dépensés chaque année par les collectivités dans les bibliothèques. L’enjeu financier est prioritaire mais le ministère ambitionne également de proposer une boîte à outils. Certains changements devraient pouvoir se faire à frais constants, estime le ministère.
Plan ministériel EAC et pass Culture
Le ministère de la Culture vise un accès à la culture pour 100% des jeunes. 5 priorités ont été relevées pour le plan EAC (éducation artistique et culturelle) : les pratiques artistiques et culturelles, livre et lecture, éducation à l’image et

 

développement d’outils pédagogiques numériques, renforcement des partenariats avec l’ensemble des acteurs, formation des acteurs de l’EAC.
Inspirée du bonus cultura en Italie, Françoise Nyssen souhaite qu’un pass culture soit mis en place. De nombreuses collectivités ont mis en place un pass ou chèque culture depuis quelques dizaines d’années. 4 régions ont été étudiées pour élaborer un rapport comprenant quelques pistes de réflexion : Auvergne-Rhônes-Alpes, PACA, Normandie, Occitanie. Ce sont souvent des dispositifs réservés aux jeunes de 15 à 25 ans en formation. Ils sont de plus en plus automatiques, le jeune n’a pas à demander pour bénéficier du dispositif.
Spécificités des territoires et contraintes financières
Xavier Bonnefont, maire d’Angoulême, représentait Villes de France lors de ce CCTDC. Il s’est attaché à signaler l’innovation pré-existante dans les territoires ainsi que leur diversité de situation. Le maire d’Angoulême invite le ministère à bien connaître les initiatives locales et à s’adapter aux dispositifs d’ores et déjà mis en œuvre afin de faire des transitions et d’accompagner les collectivités. Enfin, il souligne l’importance du binôme ville centre/intercommunalité et la nécessité d’associer ces deux collectivités dans toute réflexion même pour la collectivité n’ayant pas la compétence.
Les élus représentant les autres associations sont revenus sur différents sujets dont les contraintes financières que traversent les collectivités, l’enjeu essentiel des centres-villes pour le développement économique local, la notion de citoyen acteur de la culture, la lutte contre les discriminations et le harcèlement sexuel, le besoin de liberté pour les collectivités locales au regard du principe de libre administration, le caractère partagée de la compétence culture ainsi que le besoin d’un travail du CCTDC sur les archives et les cinémas dans les territoires ruraux. Un prochain CCTDC devrait se tenir en mars.

n°152

08 Nov 2017

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédactrice en chef
Nicole Gibourdel

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Nicolas Trouvé

Secrétariat
Anissa Ghaidi