ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°135 - 07/06/2017

Numérique

Une collectivité sur deux réfléchit à la smart city


Réalisée par « La Gazette » et m2oCity du 23 mars au 13 avril, une enquête révèle la montée d’une volonté politique de construire des stratégies smart city associée à un manque de moyens pour ce faire. Les petites villes font quant à elle le choix des objets connectés.
Stratégies, applications et enjeux
Une collectivité sur deux réfléchit à la smart city et a élaboré une stratégie ou a l’intention de le faire. En revanche, seulement 15% en sont au stade des projets concrets et ce sont souvent les structures les plus peuplées avec en effet plus de la moitié des communes de moins de 10 000 habitants non intéressées. Pourtant 48% des collectivités sans stratégies, mais qui vont en adopter ont d’ores et déjà des projets tandis que 24% des collectivités n’envisageant pas de stratégies emploient des objets connectés. En moyenne, ce sont près de 5 applications diverses qui sont utilisées par les collectivités impliquées : dématérialisation, éclairage public et transport sont dans le peloton de tête. Les principales motivations sont le renforcement des liens avec les administrés (60%), l’attractivité du territoire (47%) et la volonté de créer des nouveaux services (46%).
Frein financier, économie et obligations légales
Le principal frein semble être le coût avec 47% des communes de moins de 50 000 habitants citant cette difficulté. Est également évoqué le manque d’ingénierie en interne. Les petites collectivités se tournent davantage vers les opérateurs traditionnels, tandis que celles de plus de 50 000 habitants et leurs intercommunalités s’orientent également vers les start-up et les PME locales. Enfin si 4 collectivités sur 10 pensent que la réussite de la smart city nécessite l’ouverture des données, 3 petites collectivités sur 10 méconnaissent leurs obligations légales sur ce sujet.
En savoir plus sur les résultats de La Gazette.
Observatoire Tactis de la smart city en villes moyennes
Dans le cadre de ses missions sur le numérique, l’association Villes de France s’est associée au cabinet de conseil Tactis sur son Observatoire de la Smart city 2017. Les résultats permettront de prendre la mesure de l’appropriation et du déploiement de la smart city dans les villes de taille moyenne. Le questionnaire fait le point sur le projet smart city de la ville, sur la gestion et la gouvernance des données, sur le pilotage et la mise en œuvre des projets, ainsi que sur les projets « smart territoires » et sur les facteurs de succès de ces politiques, avec un focus en fin de questionnaire sur les actions énergétiques liées aux smart grids notamment. Aussi, Villes de France invite votre collectivité à répondre à l’enquête en ligne avant le 7 juin à cette adresse :
https://observatoiresmartcity.evalandgo.com/s/?id=JTk1byU5M24lOUYlQUI=&a=JTk1aiU5NGolOUMlQUU=

n°135

07 Juin 2017

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Jonathan Gainche

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel

Secrétariat
Anissa Ghaidi