ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°242 - 30/01/2020

Initiative en ligne

Le 1 000ème engagement de la Banque des Territoires en faveur du programme national « Action Cœur de Ville » signé à Angoulême



La Banque des Territoires accorde un prêt de 5,8 M€ à la SAS Immobilière Charente pour permettre à Angoulême d’acquérir seize actifs immobiliers en centre-ville destinés à accueillir des entreprises et des commerces de proximité. Cet engagement constitue le 1 000ème engagement de la Banque des Territoires en faveur du Programme national Action Cœur de Ville.

Une signature solennelle et des engagements conséquents
Signé à Angoulême le 29 janvier 2020 par Olivier Sichel, directeur de la Banque des Territoires et Daniel Braud, président de la SAS Immobilière Charente, ce prêt « Renouvellement Urbain – Action Cœur de Ville », d’un montant de 5,85 M€ sur 20 ans, permettra à cette société de projet d’acquérir de l’immobilier destiné au développement économique du Cœur de Ville, avec le rachat prochain de huit espaces commerciaux, trois immeubles appartenant à la SEM Territoires Charente et cinq immeubles appartenant à Magelis.

Une préparation bien anticipée depuis plusieurs mois
Cet engagement est l’aboutissement d’un travail « multi-métiers » mené par la Banque des Territoires depuis plusieurs années pour accompagner la restructuration de la SAS Immobilière Charente à chacune de ses étapes décisives. Le Programme Action Cœur de Ville a également permis à l’agglomération et à la ville de s’appuyer sur l’expertise et les moyens de la Banque des Territoires afin de proposer de nouvelles solutions et de nouveaux services aux habitants. C’est le cas des nouveaux bus « Möbius », solution de mobilité durable, qui circulent à Angoulême depuis septembre 2019 ou encore des études menées sur des sujets tels que la rénovation énergétique des bâtiments publics ou le réaménagement de la place du Champ de Mars.

Une étape symbolique pour la Banque des territoires
« Ce prêt au bénéfice du centre-ville d’Angoulême marque une étape symbolique pour la Banque des Territoires, car il correspond à notre 1 000ème engagement pour soutenir les 222 villes du Programme Action Cœur Ville. Il témoigne de l’efficacité du travail que nous menons au quotidien sous l’impulsion des villes pour dynamiser leurs centres. La ville d’Angoulême en est un très bon exemple : elle a saisi les moyens du Programme Action Cœur de Ville mis à sa disposition pour créer le centre-ville de demain, correspondant à son rang de « capitale de l’image » et de « Ville créative » labellisée par l'Unesco. » indique Olivier Sichel, directeur de la Banque des Territoires. Depuis le lancement du Programme Action Cœur de Ville, la Banque des Territoires a mobilisé plus de 320 M€ pour proposer des solutions permettant de réduire les fractures territoriales.

22 villes engagées en Nouvelle Aquitaine
En Nouvelle-Aquitaine, 22 villes sont à ce jour engagées dans ce programme : Angoulême, Cognac, Rochefort, Saintes, Brive-La-Gaillarde, Tulle, Guéret, Bergerac, Périgueux, Libourne, Dax, Mont-de-Marsan, Agen, Marmande/Tonneins, Villeneuve-sur-Lot, Bayonne, Pau, Bressuire, Niort, Châtellerault, Poitiers et Limoges. La ville d’Angoulême, l’agglomération Grand Angoulême, la préfecture de la Charente, Action Logement, l’Établissement Public Foncier et la Banque des Territoires Nouvelle-Aquitaine portent un programme ambitieux pour le cœur de ville d’Angoulême.

(© crédits photo : Banque des Territoires région Nouvelle-Aquitaine)

n°242

30 Jan 2020

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Bastien Régnier

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel

Secrétariat
Anissa Ghaidi