ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°72 - 03/02/2016

Habitat

L'Anah présente son bilan et ses projets


Nathalie Appéré, maire de Rennes et présidente de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), et Blanche Guillemot, directrice générale de l'Anah, ont présenté à la presse le 26 janvier le bilan de l’activité 2015 de l’Agence. L’Anah est un établissement public placé sous la tutelle des ministères en charge du Logement, du Budget et de l’Economie. Sa mission est d’améliorer le parc de logements privés existants. L’exercice de présentation de ses chiffres annuels était particulièrement délicat deux jours avant la présentation du 21ème rapport sur " l’état du mal-logement en France " de la Fondation Abbé Pierre.
Une progression de l’activité en 2015
Tout en soulignant le cadre budgétaire limité de l’agence au regard de ses missions, Nathalie Appéré a rappelé que les axes d’intervention de l’agence restent principalement la lutte contre l’habitat très dégradé, le traitement des copropriétés en difficulté, la lutte contre la précarité et l’adaptation du logement aux besoins des personnes âgées ou handicapées. Toutefois, depuis avril 2015, l’objectif pour la lutte contre la précarité énergétique a été révisé avec l’augmentation de la capacité financière de l’Anah pour le financement de 50 000 logements, à la suite des annonces du Premier ministre le 8 avril 2015. Pour 2015, l’ANAH se dit satisfaite de ses réalisations « avec plus de 77 000 logements rénovés pour un budget d’intervention de 675,5 millions d’euros, l’Agence est au rendez vous des objectifs de son contrat de performance (COP) ». En effet, « pour la deuxième année consécutive, près de 50 000 logements ont été rénovés en 2015 dans le cadre du programme Habiter Mieux ». Le redressement des copropriétés en difficultés (+ 28%)  avec 17 027 logements aidés (13 258 logements en 2014) a été souligné. Parmi les autres objectifs atteints en 2015, il faut aussi noter  la progression de l’activité d’adaptation des logements à la perte d’autonomie de leurs occupants, la progression de l’activité de lutte contre l’habitat dégradé et le renforcement du soutien à « l’humanisation des centres d’hébergement ».
En 2016, les priorités de l’agence
L'Anah dispose en 2016 d’un budget de 637 millions d’euros (dont 100 M € de Fonds d'aide à la rénovation thermique) pour un objectif de 78 000 logements à réhabiliter dont 50 000 au titre de la rénovation énergétique. Dans la dynamique de la loi relative à la transition énergétique pour une croissance verte et des suites de la COP 21 en France, l’Anah veut renforcer son programme " Habiter mieux ". En particulier, l’Agence va développer des partenariats avec le réseau bancaire pour faciliter l’accès aux financements complémentaires à ses aides. La création, par la loi de finances 2016 d’un crédit à taux zéro spécialement conçu pour le programme Habiter Mieux a été présenté comme étant une mesure importante mise en œuvre au cours du premier semestre. L’année 2016 sera également consacrée aux copropriétés fragiles et dégradées. Enfin en 2016, à la suite de l’adoption de la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement, l’Anah et l’Assurance Retraite (régime général) expérimenteront dans quatre territoires en cours de sélection un diagnostic commun pour la définition des besoins de travaux des personnes âgées.
Pour en savoir plus.

n°72

03 Fév 2016

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Adrian Philip

Secrétariat
Anissa Ghaidi