ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°220 - 20/06/2019

Enseignement supérieur

Formation et enseignement supérieur en ville moyenne : la voie du succès



Gabriel Attal, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Education nationale et de la jeunesse, a ouvert la seconde journée de travaux à l’occasion du Congrès d’Albi.
« Je crois profondément que les villes infra-métropolitaines sont une terre d’avenir pour les jeunes. C’est le sens de notre action » a déclaré Gabriel Attal.
Les villes moyennes accueillent environ 20 % de la population étudiante française. Ces formations d’enseignement supérieur se situent au plus près des filières locales et apportent innovation et compétence en lien direct avec l’offre d’emploi.
Olivier Faron, Administrateur général du CNAM, a présenté le projet « Au Cœur de territoires » dont l’objectif est d’ouvrir 100 nouveaux centres de formation au cœur des villes dans les villes moyennes. L’ambition est de lancer une nouvelle impulsion afin de mettre la formation tout au long de la vie à la portée de toutes et de tous. Ce projet se veut également un élément de réponse au triple défi de la compétitivité, de la croissance économique et du plein emploi au sein des territoires.
Frédéric Leturque, Maire d’Arras, a confirmé que l’enseignement supérieur de proximité est un enjeu d’avenir pour les villes moyennes comme Arras. Il s’agit d’une question d’aménagement du territoire qui est une réponse à la demande d’emploi, au développement économique des territoires.
Marc Gricourt, Maire de Blois, a affirmé que les formations doivent être adaptées aux compétences nécessaires dans nos territoires pour notre tissu économique. Un travail coopératif entre les établissements d’enseignement supérieur et de formation de proximité est à effectuer pour obtenir un résultat satisfaisant.
Philippe de Marcillac, Directeur de campus Véolia de Tarbes, a confirmé que c’est en travaillant avec les établissement d’enseignement supérieur que la synergie fonctionnait. Véolia forme aussi dans ses centres de formation des jeunes notamment sur les métiers de l’environnement.
Enfin, Guy-Pierre Sachot, Directeur du développement territorial du groupe La Poste, a déclaré que c’était par une coopération entre les entreprises, les collectivités et les établissements d’enseignement supérieur qu’un éco-système favorable était créé. La Poste accompagne des formation au numérique.

n°220

19 Juin 2019

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Jonathan Gainche

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Bastien Régnier

Secrétariat
Anissa Ghaidi