ONDES
URBAINES

Ondes urbaines n°194 - 14/11/2018

Tourisme

Un séminaire pour des villes moyennes attractives !



Mardi 13 novembre, Villes de France, le CGET et Atout France ont organisé un séminaire sur le tourisme dans les villes moyennes, l’occasion de rappeler la place de ces territoires dans le tourisme en France et les stratégies touristiques adoptées localement. La matinée a été consacrée à la restitution d’une étude menée en 2017 auprès de 16 villes et intercommunalités afin de dresser un état des lieux et des axes d’attractivité à développer, actualisant une étude de 2008. La ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités Locales Jacqueline Gourault a

 

clôturé la matinée. L’après-midi a été consacrée à des témoignages d’élus locaux et experts sur les enjeux du marketing territorial, d’une facilitation de la ville, du lien avec le territoire ou encore de l’accessibilité des services.

20% des séjours des Français et plus de 10 milliards d’euros dépensés
En ouverture, Frédéric Leturque, maire d'Arras, secrétaire général de Villes de France a rappelé que les villes moyennes accueillent un cinquième des séjours des Français et une part considérable des visiteurs étrangers. Au-delà des métropoles et des destinations à l’étranger, les villes de taille moyenne sont donc de vraies destinations touristiques attractives. A taille humaine, elles présentent un patrimoine riche et un profil équilibré permettant un panel d’activités diversifiées à offrir aux touristes.
Le tourisme génère d’ores et déjà plus de 10 milliards d’euros chaque année dans les villes moyennes (ce chiffre ne recouvre que les dépenses des Français dans le cadre de leurs voyages personnels). Il s’agit donc d’un secteur essentiel pour le développement économique. L’étude révèle que les villes hors métropoles rassemblent au total plus de deux fois la recette du tourisme des grandes villes françaises : 8,7 milliards en 2016 contre 3,8. L’attractivité du territoire et la qualité de l’expérience touristique reposent sur la mise en relation de tous les acteurs locaux et sur l’adoption de stratégies touristiques innovantes et ambitieuses.

Améliorer l’image de marque et développer le tourisme d’affaires
Parmi les enseignements de l’étude, les visiteurs relèvent une grande satisfaction de leur séjour et ont une meilleure image de la ville après leur visite. Les aménagements urbains jouent un rôle essentiel dans la satisfaction. Ainsi les efforts des collectivités sur les centres-villes et le plan Action Cœur de Ville, bien que n’ayant pas pour finalité première l’attractivité touristique, contribuent à renforcer le rayonnement des villes moyennes auprès des touristes français et étrangers.
D’autres axes peuvent être améliorés : les politiques de transport et notamment le stationnement mais également la couverture numérique des territoires et la mise à disposition d’informations en ligne sur les commerces notamment. Par ailleurs, il apparaît essentiel de renforcer le sentiment de fierté des habitants à l’encontre de leurs territoires afin d’en faire de vrais ambassadeurs de la destination. L’analyse du Suivi de la Demande Touristique (SDT) réalisée par Atout France a révélé une baisse conséquente des déplacements pour tourisme d’affaires d’où la nécessité de développer davantage d’offres attractives pour ce secteur.

Action Cœur de Ville et stratégies touristiques
Accueillant la ministre Jacqueline Gourault, Caroline Cayeux, maire de Beauvais, présidente de l’agglomération du Beauvaisis, présidente de Villes de France, a rappelé l’attachement de l’association au plan Action Cœur de Villes et a formulé des propositions pour l’enrichir sur le volet du tourisme. Les deux points d’attention que la présidente a souhaité porter à la ministre concernaient l’offre hôtelière souvent reléguée en périphérie et la transition numérique des territoires pour répondre aux attentes des visiteurs.
En clôture de la matinée, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités Locales, a annoncé le renforcement des actions pour le développement du tourisme dans les villes moyennes à travers le dispositif France Tourisme Ingénierie, piloté par Atout France, la Banque des territoires et la future Agence nationale pour la cohésion des territoires qui accompagnera les projets de territoire selon une logique de prise en compte différenciée de ces derniers.

Faciliter la ville, adopter des stratégies d’attractivité
Parmi les enseignements de l’étude menée par Villes de France avec le CGET et Atout France, il apparaît essentiel de valoriser les atouts des destinations et d’optimiser toujours davantage l’expérience des visiteurs.
Lors de la table-ronde sur l’attractivité, Laurent Lhuillery, conseiller municipal à Chartres a présenté la stratégie locale de valorisation du patrimoine par des jeux de lumière. Elle a permis de prolonger la venue des visiteurs dans la ville et de multiplier par plus de 4 le montant de la taxe de séjour. Michel-François Delannoy et Christophe des Roseaux, représentants de la Banque des Territoires ont rappelé le rôle de l’institution dans l’accompagnement des projets touristiques en s’appuyant sur les ressources du territoire et en faisant la synthèse entre un terreau fertile et un opérateur exploitant. Enfin, en termes d’attractivité, Géraldine Leduc, déléguée générale à l’ANETT, est revenue sur l’importance des labels et sur la nécessité de développer des mesures adaptées aux familles.
Lors de la table-ronde sur la facilitation de la ville, Denis Thuriot, maire de Nevers a témoigné sur le développement d’une stratégie touristique innovante à Nevers autour du numérique avec un fil bleu numérique en projet, un e-tree connecté, des e-girouettes pour la signalisation et la mise en place d'une dalle digitale pour les commerces. Olivier Razemon, journaliste au Monde, a rappelé que les politiques de transport doivent valoriser le territoire, faciliter l'expérience touristique et a présenté plusieurs cas pratiques.
Enfin, Bruno Bourg-Broc, président de Châlons agglomération, Gilbert Meyer, maire de Colmar, Michel Gourinchas, maire de Cognac et Lucien Lecanu, adjoint au maire de Dieppe, ont témoigné des atouts et des stratégies développées sur leur territoire. Chaque territoire porte des spécificités en termes de patrimoine naturel et culturel, et accorde une place essentielle à l’évènementiel pour attirer les visiteurs et renforcer l’image du territoire. La ville peut être un pôle de services pour les visiteurs, offrir un patrimoine particulier et rayonner sur un territoire plus large avec une cohérence dans l’offre touristique.

Synthèse de l’étude sur le tourisme dans les villes moyennes

 

 

n°194

14 Nov 2018

2






Partager sur :



Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération

Rédacteur en chef
Jonathan Gainche

Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel, Bastien Régnier

Secrétariat
Anissa Ghaidi