Institutions : Données électorales des Villes de France

Imprimer l'article

L’association Villes de France a également publié ce jour, une synthèse de l’analyse des données électorales. Elle a sollicité fin 2016 l’organisme Kantar public - Kantar Sofres pour analyser sur une période longue les résultats électoraux pour deux types d’élections :
- L’élection présidentielle (1er et 2ème tours) de 1988 à 2012.
- Les élections régionales (1er tour) 2004, 2010, 2015.
L’échantillon porte sur les Villes de France, 573 villes dont la population est comprise entre 15 000 et 150 000 habitants.
Au-delà des analyses ville par ville, les résultats ont été agrégés de manière à pouvoir comparer ceux des Villes de France par rapport à deux référentiels :
- les résultats France entière
- les résultats des 15 plus grandes villes
Cette analyse apporte 4 enseignements principaux :
1 - Les villes des France représentent près du tiers du corps électoral
Villes de France représente 28,4 % du corps électoral, un corps électoral 3,5 fois plus important que celui des 15 plus grandes villes françaises.
2 - Elections présidentielles et régionales : les villes de France font le résultat
Globalement l’ensemble des territoires vote aux différentes élections étudiées, dans le même sens, ce qui atteste malgré tout d’une grande cohésion nationale.
Concernant, par exemple l’élection présidentielle de 2012, les Villes de France votent un peu plus à gauche (55,22%) que la France entière (51,64%).
3 - Les villes de France votent moins Front national que la France entière
Que ce soit à la présidentielle de 2012 (15,73 % contre 17,90 %) ou aux régionales de 2015 (23,05% contre 27,73%), contrairement aux idées reçues, les villes de France votent un peu moins Front national (FN) que la moyenne nationale. La montée du FN est plus faible dans les villes de France (24,81 %) que dans la France entière (27,89 %). Davantage urbain en 1988, le vote FN est progressivement devenu plus rural et plus péri-urbain.
4 - L’abstention est un peu plus présente dans les villes de France
Aux élections régionales de 2015 comme à la présidentielle de 2012, l’abstention est légèrement plus importante dans les villes de l’échantillon.
Depuis 2002, elles sont systématiquement plus abstentionnistes que l’ensemble de la France au premier tour de l’élection présidentielle.
Les données individuelles ville par ville peuvent être transmises aux adhérents de Villes de France sur demande auprès de : contact@villesdefrance.fr

Télécharger le synthèse : Les données électorales des Villes de France.

 

Edité par Villes de France
94 rue de Sèvres - 75007 Paris
Tél. : 01 45 44 99 61
Fax : 01 45 44 24 50
villesdefrance.fr
© O.U. © Fotolia
Directeur de la publication
Présidente : Caroline CAYEUX, sénateur-maire de Beauvais, présidente de la CA du Beauvaisis

Directeur délégué
Jean-François DEBAT, maire de Bourg-en-Bresse, président de la CA Bourg-en-Bresse Agglomération
Rédactrice en chef
Nicole Gibourdel
Rédaction
Céline Juteau, Armand Pinoteau, Jean-Sébastien Sauvourel
Secrétariat
Anissa Ghaidi